Les Jeux Olympiques modernes d’été existent depuis 1896. Ceux d’hiver, perdurent depuis 1924. Et contrairement à ce que nous pensons, dans l’histoire des JO, il n’y a pas eu seulement des épreuves sportives.

En effet, de 1912 à 1948, des compétitions artistiques ont pris pleinement part aux Jeux Olympiques. C’est le français Pierre de Coubertin qui en a eu l’idée. Des médailles d’or, d’argent et de bronze étaient décernées à des oeuvres d’art. Celles-ci devaient avoir un lien avec le sport et pouvaient s’inscrire dans différentes catégories : l’architecture, la littérature, la musique, la peinture et la sculpture.

En 1949, un rapport du Comité International Olympique déclare que tous les participants à ces épreuves sont professionnels dans leur domaine. Et que, dans ce contexte, il faudrait remplacer les compétitions officielles par des expositions sans médaille. L’art disparaît alors des JO.

Alfred Hajos a gagné deux médailles d’or aux JO de 1896 en natation, puis une en art en 1916 – Wikimedia

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de