James Webb
— Dima Zel / Shutterstock.com

Les scientifiques sont perplexes. En effet, James-Webb voit des choses qui ne devraient pourtant pas être là. Explications.

Comme l’a rapporté le Washington Post, les images capturées par James-Webb ont montré que les galaxies sont massives et ne sont pas de petits systèmes difformes comme le pensaient les scientifiques. Elles sont même équilibrées et bien formées. Cette découverte remet donc en question et pousse à la réécriture des connaissances sur les origines de notre Univers. « Les modèles ne prédisent tout simplement pas cela », a expliqué Garth Illingworth, astronome à l’université de Californie à Santa Cruz. « Comment faites-vous cela dans l’Univers à une époque aussi précoce ? Comment formez-vous autant d’étoiles si rapidement ? »

Nombreuses sont alors les découvertes à n’être que des illusions basées sur les capacités limitées de Hubble. « Nous pensions que l’Univers primitif était cet endroit chaotique où il y avait tous ces amas de formation d’étoiles, et tout était pêle-mêle », a déclaré à son tour Dan Coe du Space Telescope Science Institute, ajoutant qu’avant « le lancement de James-Webb en orbite, l’imagerie de Hubble montrait qu’il manquait toutes les étoiles les plus froides et les étoiles les plus âgées. Nous ne voyions vraiment que les jeunes étoiles chaudes. »

Surprenantes, ces découvertes ne sont heureusement pas alarmantes. Elles pourraient notamment construire les bases de futures percées, y compris même si elles se font dans plusieurs décennies. Et ces découvertes nous offrent évidemment de nouvelles informations sur notre vaste Univers.

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
hujfa
hujfa
22 jours

Vraiment n’importe quoi pour faire du putaclic.
honte a vous cécile breton, vous écrivez vraiment n’importe quoi.

Victor de la Blancherie
Victor de la Blancherie
22 jours

Putaclic de pire en pire, je masque le site dans mes actualités.