— BigTunaOnline / Shutterstock.com

L’autorité pakistanaise chargée de la régulation des télécommunications a récemment interdit TikTok, affirmant que l’application n’avait pas réussi à supprimer les contenus « immoraux » et « indécents ».

Une application très populaire au Pakistan

Un mois après avoir interdit les applications de rencontre, dont Tinder et Grindr, sur son territoire pour la même raison, le gouvernement pakistanais a annoncé l’interdiction de TikTok. Selon la société d’analyse Sensor Tower, l’application chinoise aurait été téléchargée environ 43 millions de fois au Pakistan depuis son lancement, faisant d’elle la 12e la plus populaire dans le pays, et près de 2,2 milliards sur l’App Store et le Play Store à l’échelle mondiale.

L’interdiction de TikTok au Pakistan intervient quelques mois seulement après son retrait en Inde et sa tentative d’interdiction aux États-Unis, en raison de craintes que les données utilisateurs collectées par l’application soient exploitées par le gouvernement chinois. Bien que l’interdiction soit actuellement suspendue outre-Atlantique suite à une décision de justice, d’autres restrictions relatives à son utilisation devraient entrer en vigueur à la mi-novembre.

Véritable phénomène culturel, TikTok s’attire actuellement les foudres de nombreux pays. Et il se trouve que son interdiction en Inde, ainsi que son retrait imminent aux États-Unis, qui constituent deux de ses principaux marchés, menacent directement la croissance de l’application.

― Funstock / Shutterstock.com

TikTok ne s’est pas conformée aux exigences des autorités pakistanaises

Les autorités pakistanaises ont expliqué avoir laissé à TikTok « un temps considérable » pour répondre à leurs demandes, auxquelles la société « ne s’est pas entièrement conformée ». Selon un récent rapport, ces demandes incluaient la restriction de l’accès à 40 comptes au cours du premier semestre 2020, chose que la firme chinoise ne s’est engagée à faire que pour deux d’entre eux.

TikTok a déclaré avoir mis en place « de solides dispositifs de protection » et espère faire rapidement son retour au Pakistan. « TikTok est une plateforme inclusive qui repose sur les bases de l’expression créative, et nous espérons parvenir à une conclusion qui nous aidera à servir la communauté en ligne dynamique et créative du pays », a notamment déclaré l’un de ses porte-paroles.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Papounet UT Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Papounet UT
Invité
Papounet UT

A peu près sur que les religieux (plus ou moins débiles et vivant encore au moyennage) sont derrière tout ça.