Déjà restreint ou interdit dans un certain nombre de pays de l’Union européenne, ce produit chimique ultra controversé est accusé d’entraîner la disparition des insectes et soupçonné de provoquer le cancer chez les humains.

Plus de glyphosate en Allemagne d’ici fin 2023

L’Allemagne a récemment annoncé qu’elle allait dès à présent réduire l’utilisation du glyphosate sur son territoire. Le pays prévoit l’interdiction totale de ce désherbant d’ici la fin de l’année 2023, lorsque la période d’approbation de l’UE pour ce produit expirera. Accusé de provoquer le cancer chez l’homme, le glyphosate est également pointé du doigt par les biologistes qui le jugent responsable de la disparition massive des insectes, qui affecte la diversité des espèces et nuit aux écosystèmes en perturbant les chaînes alimentaires naturelles et la pollinisation, indispensable au bon rendement des cultures vivrières. « Ce qui nuit aux insectes nous nuit également », a déclaré Svenja Schulze, ministre de l’Environnement, qui a évoqué un avenir où les fruits pourraient devenir un luxe.

Ces derniers mois, les groupes agricoles et l’industrie chimique ont fait pression afin que le glyphosate, vendu sous la marque Roundup, filiale de Bayer-Monsanto, continue à être utilisé. Bayer s’est opposé à l’interdiction totale du produit sur le sol allemand, affirmant que le désherbant pouvait être utilisé en toute sécurité et qu’il représentait « un outil important pour assurer à la fois la durabilité et la productivité agricole ».

Après avoir racheté Monsanto l’année dernière, la firme allemande avait été la cible d’une vague de poursuites judiciaires, alléguant que son herbicide phare causait le cancer, et contrainte d’indemniser massivement les victimes. De son côté, l’association allemande de l’industrie chimique a estimé que Berlin s’engageait « dans une voie de confrontation avec le droit européen ».

« Si le chemin de fer réduit maintenant de moitié ses quantités de glyphosate, il s’agit d’une étape importante vers l’abandon du glyphosate. La sortie n’est donc pas seulement possible, elle est déjà en train de se produire. Et je m’y tiens : d’ici 2023 au plus tard, le glyphosate doit être interdit par la loi en Allemagne. »

Préserver la biodiversité

En juillet dernier, l’Autriche est devenue le premier pays membre de l’UE à interdire le glyphosate sur son sol. D’importantes restrictions concernant son utilisation sont également en vigueur en République tchèque, en Italie et aux Pays-Bas, tandis que la France prévoit de le supprimer progressivement d’ici 2023. Conformément à la nouvelle feuille de route politique qui jette les bases de nouvelles lois et réglementations, son utilisation sera interdite pour les espaces verts et les jardins privatifs dès l’année prochaine en Allemagne, tandis que celle d’herbicides et d’insecticides sera restreinte ou interdite dans les zones connues pour abriter une riche biodiversité, comme les prairies, ou les abords des rivières et des lacs.

Depuis de nombreuses années, les militants écologistes du monde entier mettent en avant les risques liés à la diminution du nombre d’insectes, soulignant que ces derniers sont absolument essentiels pour la pollinisation des plantes, ce qui englobe également les cultures vivrières, et constituent une source de nourriture essentielle pour nombre d’animaux. En février 2019, 1,75 million de Bavarois avaient signé la pétition « Sauvons les abeilles », réclamant davantage de restrictions concernant l’utilisation des produits chimiques et plus d’agriculture biologique. Une initiative payante, puisque le CSU, parti conservateur au pouvoir en Bavière, a annoncé qu’il allait axer sa politique environnementale en ce sens.

Le gouvernement Merkel prévoit également d’allouer une part plus importante des subventions agricoles qu’il reçoit de l’UE à la protection de l’environnement et du climat, la faisant passer de 4,5 à 6 % dès l’année prochaine.

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jaillet josetteVincent Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Vincent
Invité
Vincent

Et pourquoi pas encore en France et les autres pays vu la ???????????????????? que c’est !

Jaillet josette
Invité
Jaillet josette

Il faudra que les Français sois courageux prendre une pioche pour arracher l’herbe car vu ce qu’on voit dans la France actuelle ceux qui sont zéro pesticide et bien bonjour les dégâts