ile-peste
© Chris 73 / Wikimedia Commons

À proximité de Venise se trouve une île rectangulaire particulière à l’histoire sombre. Appelée Lazzaretto Vecchio, elle a été aménagée à la Renaissance pour permettre l’isolation des personnes malades de la peste. Explications.

Une quarantaine

Région très prisée pour le commerce, Venise était très vulnérable aux épidémies infectieuses. L’une des pires est survenue en 1630 et elle a anéanti un tiers de la population de Venise et de Bologne. Des centaines de personnes décédaient chaque jour.

À cause de ces épidémies de peste noire, une colonie de quarantaine a été créée sur l’île du Lazzaretto Vecchio en 1423. Située près du Lido, elle fut créée à l’origine pour héberger les lépreux, puis est devenue un lieu d’isolement et de traitement des malades arrivant par la mer.

ile-peste
— © Chris 73 / Wikipedia

Lazzaretto Vecchio a même servi aux Vénitiens lors de plusieurs vagues de peste aux XVIe et XVIIe siècles. Au fil des siècles, des milliers de personnes sont mortes sur cette île.

La peste : une menace pour la république de Venise

À son apogée, des centaines de fonctionnaires dirigeaient l’île. Les connaissances médicales de l’époque étaient pauvres mais les médecins maintenaient un niveau d’hygiène globalement bon. Les chambres étaient aérées et nettoyées avec la fumée d’herbes aromatiques et de l’eau salée. Après avoir touché quelque chose de contaminé, il fallait se laver les mains avec du vinaigre, de quoi tuer certains germes.

ile-peste
L’intérieur des bâtiments

Dans le cadre d’une étude récente, des chercheurs de l’université de Floride du Sud ont étudié environ 900 squelettes de personnes qui avaient été infestées sur l’île au cours de trois siècles. Ils ont pu avoir un aperçu de la manière dont l’agent pathogène a évolué.

« C’est la première fois que nous pouvons avoir un ensemble de séquences d’ADN d’agents pathogènes présents à un seul endroit et, en parallèle, des changements d’ADN dans les populations locales », a déclaré Robert Tykot, professeur d’anthropologie à l’université de Floride du Sud. « Ainsi, nous pouvons étudier pour la première fois la co-évolution des agents pathogènes et des humains, sans être gênés par les mutations rapides des virus modernes ou la présence de personnes vaccinées. » 

« Cette île de quarantaine unique peut contenir des agents pathogènes dévastateurs de la peste, un agent pathogène de la syphilis nouvellement introduit et un agent pathogène de l’anthrax qui a tué des animaux. Pour la première fois, il capture plusieurs agents pathogènes coexistant dans les populations humaines sur trois siècles », a ajouté le généticien principal Rays Jiang, professeur agrégé au College of Public Health.

Pour aller plus loin, voici ce que cela ferait si la terrible peste noire était de retour.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
marsupilami62
marsupilami62
1 mois

L’Isolation y a que ça de vrai quand il fait froid ! L’isolement, contre les épidémies, c’est plus efficace…

Last edited 1 mois by marsupilami62