Les défibrillateurs ne permettent pas de faire battre le cœur à nouveau 

Le cœur de votre personnage favori s’est arrêté. Assis devant votre écran, une seule volonté vous habite : le voir ramené à la vie. Pour cela, les médecins s’accordent à utiliser une méthode efficace dans le septième art, la défibrillation. En choquant la victime, cette dernière réussit généralement à revenir à la vie. Dans la réalité, cela est légèrement plus complexe. En effet, choquer la poitrine d’un patient ne permet pas à son cœur de rebattre normalement tout de suite. 

Les défibrillateurs peuvent s’avérer utiles lorsque quelqu’un subit un arrêt cardiaque mais pas lorsqu’une ligne plane ne s’agite plus sur le moniteur de fréquence cardiaque. Au contraire, lorsque cette ligne retranscrit quelques secousses, aussi infimes soient-elles, l’utilisation d’un défibrillateur cardiaque devient sensée. Ce n’est pas vraiment ce que l’on voit dans les films, comme le démontre cette scène culte dans Abyss (1989) où Ed Harris réalise un massage cardiaque mémorable.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de