— PopTika / Shutterstock.com

De la collaboration entre Sanofi et la société M.I.S (Medical Intelligence Service) est née la création d’une intelligence artificielle médicale, qui a pour but de pré-diagnostiquer des maladies rares. La société l’a nommée AccelRare. Explications.

AccelRare, c’est quoi ?

Cette intelligence artificielle médicale aurait la capacité de dépister des maladies rares et de confirmer le diagnostic posé par le corps médical. Cela accélèrera la prise en charge du patient. Pour rappel, l’IA est un effort d’imitation de l’intelligence humaine, mais qui repose entièrement sur la création d’algorithmes dans un environnement informatique dynamique.

Jusqu’à ce jour, on compte 270 maladies rares dans le monde. De ce fait, AccelRare a été créée pour faciliter le diagnostic de ces maladies. Grâce à cet outil destiné aux médecins généralistes et aux pédiatres, les patients atteints d’une de ces 270 maladies bénéficieront d’un traitement adapté et d’une prise en charge rapide. La conception d’AccelRare se base sur un outil préexistant qui est le MedVirTM, aussi créé par la société M.I.S.

AccelRare est le fruit de 30 années de travail acharné et de recherches médicales. Les deux sociétés, Sanofi et M.I.S, ont développé ce logiciel pour permettre aux médecins de déterminer les symptômes du patient. L’algorithme va donc traduire les données reçues et, si par malheur le patient est atteint d’une maladie rare, AccelRare fournira des listes de maladies associées aux symptômes décrits. L’IA procurera même des informations supplémentaires.

Un prototype sera bientôt disponible

2021 n’a pas été une année rentable pour les entreprises de la HealthTech, surtout pour celles qui fabriquent des dispositifs médicaux. En revanche, les spécialistes de la santé numérique ont atteint un record de financement. Le partenariat entre Sanofi et la société M.I.S a inspiré la HealthTech pour lancer le programme « French Care » dans le but de créer de nouvelles technologies au service de la médecine.

Cette année, AccelRare sera en phase de test auprès d’experts en maladies rares. Le logiciel comporte une liste de près de 270 maladies rares incluant leurs traitements. Après ce test, AccelRare sera disponible sur le Web des professionnels de la santé. Dans un premier temps, l’IA sera disponible en français et en anglais, puis dans d’autres langues.

D’ailleurs, AccelRare sera très pratique. En effet, le diagnostic des maladies rares dure en moyenne entre 2 et 3 ans, certaines atteignant même un délai de 5 à 15 ans. Grâce à AccelRare, il sera plus facile de les diagnostiquer et de les traiter.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments