— Antonio Batinic / Shutterstock.com

Cela fait un bon moment qu’une rumeur circule sur le fait que Huawei allait céder sa filiale Honor à une autre entreprise. Plus qu’une simple rumeur, il semblerait que la vente ait récemment été confirmée pour un montant d’environ 13 milliards d’euros.

Il y a environ un mois, Huawei a entamé des négociations avec des acheteurs potentiels concernant une vente partielle des activités de sa filiale de production des smartphones Honor.  Le géant chinois semble avoir trouvé un accord, mais il s’agirait plutôt de céder la filiale dans sa totalité, a rapporté Reuters. Toujours selon les informations révélées par le média d’information, c’est le groupe Digital China et le gouvernement local de la ville de Shenzhen qui vont racheter la société pour 15 milliards de dollars, soit environ 13 milliards d’euros. La transaction entre les trois parties concernées devrait se faire en cash dans son entièreté.

En ce qui concerne les termes de l’accord, Honor gardera sa propre marque, ses propres installations de recherche et développement, ainsi que sa propre chaîne d’approvisionnement. La majeure partie de l’équipe de direction ainsi que les 7 000 employés de l’entreprise devraient également être conservés. Cela peut signifier que la vente de l’entreprise en tant qu’entreprise en exploitation a été réalisée pour qu’elle puisse être libérée de l’influence de Huawei. Cela pourrait notamment avoir rapport avec les difficultés que rencontre actuellement Huawei avec le gouvernement américain.

La question est désormais de savoir quelles seront les relations d’Huawei avec l’administration de Joe Biden. Est-ce que l’entreprise chinoise et ses pairs retrouveront grâce aux yeux des Américains ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de