― testing / Shutterstock.com

Depuis plusieurs mois, Huawei n’a plus la possibilité de travailler avec les entreprises de télécommunication américaines. Malgré les sanctions imposées par les États-Unis, la firme chinoise semblait bien se débrouiller jusqu’ici. Par ailleurs, elle s’était hissée à la première place des vendeurs de smartphones dans le monde en avril dernier. Cependant, l’analyste de renom Ming-Chi Kuo indique qu’elle est dans une situation critique et pourrait finir par se retirer de l’industrie de la téléphonie.

En dehors des États-Unis, d’autres pays commencent également à se méfier de Huawei. Ceux-ci pourraient prochainement décider de ne plus collaborer avec le fabricant de smartphones chinois. D’après l’analyste financier chez TF International Securities, ce dernier risque ainsi d’abandonner le marché des smartphones dans les années à venir pour se concentrer sur ses autres activités.

Dans un autre scénario, la firme chinoise pourrait continuer de commercialiser ses smartphones. Cependant, elle perdra progressivement sa notoriété sur le marché au fil des mois pour laisser place aux entreprises telles que Apple, Oppo, Vivo et Xiaomi. Par ailleurs, l’analyste Jeff Pu estime que ses ventes vont baisser de 75 % au cours de l’année prochaine si la guerre commerciale entre la Chine et l’Amérique persiste.

De son côté, Richard Yu, le PDG de la division mobile de Huawei, indique que le groupe est en train d’étudier des moyens de faire face aux sanctions imposées par le gouvernement américain. Ses espoirs semblent se tourner vers le fabricant de puces Mediatek qui a récemment fait sa demande auprès de l’administration Trump pour fournir des puces au groupe chinois.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de