échecs
— sabthai / Shutterstock.com

Les échecs figurent incontestablement parmi les jeux de société les plus populaires au monde. Il s’agit également de l’un des plus vieux jeux de société, puisque ses origines remontent à plus d’un millénaire. Il serait ainsi intéressant de connaître l’histoire des échecs et de savoir qui les a inventés.

Un jeu dont les origines remontent à plus de 1 500 ans

Les échecs sont un jeu de société qui se joue à deux, l’un étant l’adversaire de l’autre. Il s’agit notamment d’un jeu de stratégie qui consiste à déplacer les 16 pièces de chaque joueur selon les règles définies pour chaque pièce. Le jeu se joue sur un plateau de 32 cases blanches et de 32 cases noires que l’on appelle un échiquier. Le principal objectif du jeu est d’abattre le roi de l’adversaire, ou dans les termes utilisés dans le jeu : de réaliser un « échec et mat ».

Si ce jeu est si populaire, cela s’explique en partie par le fait qu’il existe depuis très longtemps. Si l’origine exacte des échecs n’est pas connue – ce qui signifie qu’on ignore qui a inventé le jeu –, les premières preuves de l’existence du jeu remontent au VIe siècle, en Inde. Plus exactement, il ne s’agissait pas vraiment du jeu d’échecs tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le jeu s’appelait le « chaturanga », et c’est le premier jeu connu qui implique des mouvements différents pour les différentes pièces du jeu.

On pense qu’il s’agissait de l’une des premières formes de jeu d’échecs, car le mot « chaturanga » se traduit par « les quatre divisions (de l’armée) » en sanskrit. Ces quatre divisions étaient notamment l’infanterie, la cavalerie, l’éléphanterie et le chariot. Dans la version moderne des échecs, ces pièces sont représentées par le pion, le cavalier, le fou et la tour. De l’Inde, les échecs se sont propagés en Perse. C’est notamment aux Perses que l’on doit le nom actuel du jeu. En effet, le jeu s’y appelait le « shah », qui signifie « roi ». Et « échec et mat » vient de l’expression perse « shah mat » qui signifie « le roi est impuissant ».

échecs

Un jeu qui a rapidement gagné en popularité dans le monde entier

C’est ensuite de la Perse que les échecs se sont propagés dans le monde. Dans un premier temps, le jeu a pris racine dans le monde arabe et a parcouru la route de la soie jusqu’en Asie de l’Est et du Sud-Est, où il a acquis des caractéristiques différentes, mais a utilisé des règles et des stratégies similaires. Après la conquête de la Perse, les échecs se sont répandus en Espagne et dans le reste de l’Europe du Sud. Au fil du temps, le jeu a évolué et changé pour devenir les échecs tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Si la version européenne des échecs est actuellement la version la plus répandue du jeu, d’autres versions sont jouées partout dans le monde. En Chine, par exemple, les adeptes jouent au « xiangqi », un jeu également connu comme étant les échecs chinois. Et au Japon, il est courant de jouer au « shogi », un jeu traditionnel local très similaire aux échecs. Notons que ces jeux ne sont pas vraiment des variantes des échecs, mais des jeux originaux et plus vieux qui ont très certainement influencé les règles du jeu d’échecs moderne.

Pour aller plus loin, découvrez l’histoire de Bobby Fischer, le génie des échecs qui a sombré dans la folie.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Cboug
Cboug
22 jours

Échec et mat, c’est de l’arabe ( cheikh mat) : le vieu est mort.