— KREML / Shutterstock.com

Depuis la mort de Fidel Castro, une menace de guerre nucléaire ambulante, l’humanité se sent plus en sécurité. Le taux d’homicide et de criminalité a beaucoup baissé et les bunkers nucléaires se sont même transformés en boîtes de nuit. Quant aux grandes nations, elles ont signé un traité interdisant la fabrication et l’essai d’armes nucléaires. Mais cela pourrait changer à tout moment. Les tensions actuelles pourraient mener vers une nouvelle confrontation entre les grandes nations. Alors, où se refugier en cas de guerre nucléaire ?

Pourquoi songer à une guerre nucléaire ?

Alors que les États membres de l’ONU s’étaient engagés à ne plus effectuer d’essais nucléaires, la Corée du Nord a violé ce traité. Le pays a entrepris plusieurs séries d’essais nucléaires, dont celui de 2016 qui a provoqué une énorme explosion.

Bien que la plupart des membres de l’ONU aient voté pour l’interdiction de l’utilisation des armes nucléaires, une grande tension entre les pays de l’OTAN et la Russie a été constatée. De plus, la situation entre l’Inde et le Pakistan devient de plus en plus instable ; d’où les scénarios géopolitiques cauchemardesques visualisés. Certes, de nombreux pays ont érigé des normes concernant l’utilisation des armes nucléaires, mais rien ne garantit qu’elles ne soient pas utilisées lors des situations critiques.

— Romolo Tavani / Shutterstock.com

Où est l’endroit le plus sûr pour se réfugier en cas de guerre nucléaire ?

D’une part, il s’avère que l’Antarctique est une bonne cachette pour se protéger d’une guerre nucléaire. Pour la simple raison que dans cette partie du monde, il est interdit d’avoir recours à des armes nucléaires. Par ailleurs, le climat n’y est pas favorable. Par ailleurs, ce ne serait pas la première fois que les régions polaires seraient utilisées comme refuge nucléaire.

D’autre part, l’île de Pâques dans le Pacifique du Sud est une autre option. Un endroit situé à des kilomètres de l’Amérique du Sud avec une vue sur les immenses statues qui s’y trouvent. Quoi de mieux qu’une île au milieu de l’océan, entourée de plusieurs plages tropicales pour s’abriter des grands feux des pays en conflit ?

Cependant, il serait temps que l’humanité se préoccupe un peu plus du monde qui l’entoure. Il existe des problèmes bien plus importants que de commencer une nouvelle guerre nucléaire. Hiroshima et Nagasaki ont déjà laissé un goût amer. Pour le moment, il faudrait se consacrer aux solutions contre la pollution et le changement climatique. Une psychologie à adopter pour que l’humanité puisse prospérer.

— abriendomundo / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments