grippe aviaire
© Cybercobra / Wikimedia Commons

Connue des scientifiques depuis le 19e siècle, la grippe aviaire est une maladie infectieuse qui touche essentiellement les oiseaux, mais qui peut également être transmise à l’Homme. Si l’infection est généralement bénigne chez les humains, la grippe aviaire peut avoir des effets dévastateurs sur les diverses populations de volatiles.

Une maladie zoonotique qui touche essentiellement les oiseaux

Également connue sous le nom d’influenza aviaire, la grippe aviaire est une maladie virale infectieuse qui touche principalement des oiseaux, en particulier les espèces d’oiseaux aquatiques sauvages, comme les canards et les oies. Cette maladie hautement contagieuse se propage généralement par contact avec les sécrétions nasales et respiratoires d’oiseaux infectés, mais aussi par la contamination des aliments et de l’eau. De manière générale, la plupart des formes du virus ne touchent que les oiseaux.

Certains virus de la grippe aviaire peuvent cependant être transmis aux humains et à d’autres animaux. Si les cas de grippe aviaire chez l’Homme sont généralement bénins, les risques de maladies graves et de mortalité ne sont pas nuls. Le H5N1 est notamment la forme la plus courante de grippe aviaire. Il est mortel pour les oiseaux et si le virus provient essentiellement des oiseaux sauvages, les volailles domestiques peuvent également être infectées. D’ailleurs, le virus peut également affecter les humains et les autres animaux qui entrent en contact avec le virus.

— © Varghese K James / Wikimedia Commons

La grippe aviaire chez l’Homme : comment ça se passe ?

Découvert pour la première fois chez l’Homme à Hong Kong en 1997, le taux de mortalité du H5N1 est d’environ 60 %, selon l’ONU. Étant donné ce taux de mortalité relativement élevé, cette maladie est source de nombreuses inquiétudes. Par ailleurs, même si la propagation par contact interhumain n’est pas très répandue, certains experts pensent que le H5N1 peut présenter une menace pandémique pour l’Homme. De plus, il a été constaté que les souches de ce virus ont tendance à muter assez rapidement, ce qui pourrait le rendre encore plus dangereux pour les humains.

La transmission du virus à l’Homme se fait généralement par contact avec les sécrétions et les excréments d’oiseaux infectés. La consommation de volaille infectée insuffisamment cuite peut également infecter l’être humain. En ce qui concerne les symptômes de la maladie chez l’Homme, les personnes infectées par la grippe aviaire souffrent souvent de toux, de mal de gorge, de diarrhée, de mal de tête, de douleurs musculaires et de fièvre. Dans les cas les plus graves, les patients peuvent avoir des convulsions et souffrir d’un dérèglement du système nerveux, ainsi que du syndrome de détresse respiratoire aigüe.

Jusqu’à présent, les épidémies graves de grippe aviaire chez l’Homme ont pu être évitées, car le virus ne se transmet pas facilement d’un humain à l’autre. De plus, il existe des traitements pour cette maladie. Ces traitements varient d’un patient à un autre, notamment en fonction de son état et de ses symptômes. Parmi les médicaments fréquemment prescrits contre la grippe aviaire, nous pouvons citer l’oseltamivir, le peramivir et le zanamivir. Notons également qu’il existe un vaccin pour prévenir la grippe aviaire. Ce vaccin n’est cependant pas commercialisé, et ne sera utilisé qu’en cas d’épidémie de grippe aviaire.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments