— JRP Studio / Shutterstock.com

Grincer des dents est loin d’être agréable. Pourtant, il semblerait que de plus en plus de gens souffrent de ce problème, particulièrement depuis le début de la pandémie. Il faut savoir que le grincement de dents, ça se soigne. Mais avant de le soigner, il faut comprendre pourquoi ça se produit.

Le bruxisme, qu’est-ce que c’est ?

Également appelé le bruxisme, le grincement de dents est un trouble qui peut affecter les êtres humains de tout âge, tant qu’ils ont des dents. Les personnes souffrant de bruxisme peuvent généralement être classées en deux catégories : il y a celles qui souffrent du bruxisme d’éveil et celles qui souffrent du bruxisme du sommeil. Comme son nom l’indique, le bruxisme d’éveil survient alors qu’une personne est pleinement réveillée. Généralement, les grincements de dents qui se produisent lorsqu’on est conscient sont occasionnels ou intermittents, et sont souvent associés à des périodes de tension, de pression et de stress.

Quant au bruxisme du sommeil, il s’agit d’un trouble qui se produit lorsqu’on dort et qui est ainsi considéré comme un trouble du mouvement lié au sommeil. D’ailleurs, les personnes qui grincent des dents quand elles dorment sont plus susceptibles de souffrir d’autres troubles du sommeil, tels que des ronflements et des apnées du sommeil. Tout comme le bruxisme d’éveil, le bruxisme du sommeil peut également être causé par le stress et l’anxiété. Mais cela peut également être causé par des problèmes dentaires, par des composantes génétiques héréditaires, mais aussi par une mauvaise habitude de vie, comme le tabagisme.

Quel que soit cependant le type de bruxisme dont souffre un individu, cela peut avoir des conséquences gênantes sur la santé et le bien-être. Si un bruxisme léger et occasionnel peut être inoffensif, chez certaines personnes, cela peut être assez fréquent et grave pour entraîner des troubles de la mâchoire, des maux de tête, des dommages au niveau des dents et bien d’autres problèmes. C’est souvent le cas pour ceux qui souffrent de bruxisme du sommeil, surtout dans la mesure où on n’en prend souvent pas conscience jusqu’à ce que des complications se développent.

— Stockbusters / Shutterstock.com

Un trouble dont il faut parler avec son médecin ou son dentiste

Ainsi, le premier pas pour bien gérer le bruxisme du sommeil, c’est de savoir qu’on en souffre. Pour de nombreuses personnes, la présence de symptômes tels que des lésions dentaires et des douleurs à la mâchoire peut suffire à déterminer qu’une personne souffre de bruxisme du sommeil. Mais pour diagnostiquer un grincement des dents – et pour recevoir les meilleurs soins, conseils et traitements pour guérir de ce trouble –, il est nécessaire de se référer à un médecin ou un dentiste. Se référer à des professionnels est vivement conseillé, car ils sont aptes à évaluer l’état des différentes parties de votre corps qui sont affectées par le bruxisme.

C’est également nécessaire car, dans la mesure où le bruxisme n’est pas causé par des problèmes dentaires, le médecin aura à prescrire des traitements aux causes sous-jacentes à ce trouble. Autrement dit, le traitement du bruxisme est très variable d’un individu à un autre, et le meilleur moyen de gérer la situation est de se référer à l’avis d’un médecin. Dans certains cas, les traitements ne sont même pas nécessaires, tandis que dans d’autres, il pourrait être conseillé au patient de porter un protège-dents pendant la nuit, de suivre des thérapies de réduction de stress, de subir une chirurgie dentaire, de prendre certains médicaments, ou encore de soigner l’hygiène du sommeil et l’hygiène de vie en général.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments