GreenPeace lance une campagne anti-Facebook

Greenpeace dénonce la politique de Facebook en matière d’énergies propres et de respect de l’environnement. La société ne privilégie aucune énergie renouvelable pour alimenter ses centres de données.

Il faut réaliser que Facebook a des besoins titanesques en électricité pour traiter les informations qui sont échangées et pour stocker le contenu du site.  La société a un tel besoin en énergie qu’elle a entamé la construction d’un datacenter à Prineville dans l’Oregon qui sera malheureusement alimenté par des centrales à charbon.

L’association Greenpeace International implore au créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, d’opter pour des énergies non polluantes comme l’énergie éolienne. Kumi Naidoo, directeur de l’association, a transmis à Facebook une lettre ouverte dans laquelle il fait plusieurs propositions à l’entreprise.

L’association (600.000 fans sur Facebook) a ouvert un groupe sur le réseau social afin qu’il utilise 100% d’énergie renouvelable.


Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”

— @DailyGeekShow