― SDubi / Shutterstock.com

Mardi dernier, Google a annoncé son projet de transformer les smartphones fonctionnant sous Android en détecteurs de tremblements de terre. Le système de la firme se servira notamment des accéléromètres des téléphones pour détecter la puissance et le lieu des tremblements de terre. Ainsi, les utilisateurs se trouvant à proximité pourront prendre des précautions plus rapidement en cas d’alerte.

Google a tout d’abord développé son système antisismique pour la Californie qui est souvent touchée par ce type de catastrophe naturelle. Pour cela, le géant américain travaille avec l’United States Geological Survey et le California Governor’s Office of Emergency Services. À partir de l’application ShakeAlert, ils vont envoyer des alertes sismiques en s’appuyant sur les signaux de plus de 700 sismomètres installés par les autorités américaines sur le territoire californien.

La firme de Mountain View a expliqué que beaucoup de régions du monde ne disposent pas d’un réseau de sismomètres au sol aussi important que la Californie. Elle compte donc utiliser la portée de la plateforme Android pour détecter les tremblements de terre. L’utilisateur pourra ainsi utiliser son smartphone comme un mini sismomètre. En cas de détection de signaux précoces d’un séisme, celui-ci enverra automatiquement une alerte et le géant américain pourra vérifier s’il ne s’agit pas d’une fausse alerte en croisant les données provenant de plusieurs téléphones.

Pour Google, il s’agit du « plus grand réseau de détection des tremblements de terre au monde ». Il explique que quelques secondes peuvent faire la différence en donnant le temps aux gens de se baisser, de se couvrir ou encore de se retenir avant que la secousse n’arrive.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de