— Suchawalun Sukjit / Shutterstock.com

Dans cette lutte contre le Covid-19, Anne Hidalgo, la maire de Paris, compte bien mettre toutes les chances de son côté pour éviter au maximum la propagation de cette maladie. Pour ce faire, la maire n’a pas fait les choses à moitié. Pour preuve, les mesures qu’elle compte mettre en place dans les endroits les plus fréquentés de la ville.

Dans un entretien paru le samedi 18 avril 2020 dans le Journal du Dimanche et relayé par Le Figaro, Anne Hidalgo a déclaré que des distributeurs de gel hydroalcoolique seront désormais mis à disposition des citoyens dans les lieux publics, les écoles et les bouches de métro à Paris mais aussi dans les rues, sur les abribus et les kiosques. Pour ce faire, la municipalité travaillera avec l’entreprise JCDecaux. La maire garantit ainsi que « la Ville assurera la diffusion de gel, gratuitement, dans les lieux publics, les stades, les piscines, les écoles et les crèches ».

De plus, la maire va désormais instaurer l’obligation du port de masques aux heures de pointe dans les métros et les RER. Selon elle, c’est une mesure « vraiment nécessaire ». Pour assurer le respect de cette mesure, Anne Hidalgo a annoncé que des « masques en tissu, homologués, lavables » seront distribués gratuitement aux Parisiens.

Une série de 500.000 masques sera d’abord disponible d’ici la fin de ce mois d’avril et sera « prioritairement » distribuée « aux plus fragiles ». Mais la maire promet qu’« à la mi-mai, tous les Parisiens pourront être équipés. C’est une dépense que nous inscrivons à la charge de la Ville, de l’ordre de trois millions d’euros. »

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

A Paris le port du masque devient obligatoire…Macron ne veut pas mourir,mais tant pis pour les habitants d’autres villes comme Seaux.