En août 2018, Paris accueillera la 10e édition des Gay Games pour combattre l’homophobie

C’est désormais officiel, Paris accueillera la 10e édition des Gay Games en août 2018. À 300 jours de l‘événement, Anne Hidalgo était le lundi 2 octobre aux côtés des organisateurs pour une conférence de presse au Stade Charléty. On vous en dit plus.

Un événement sportif mondial

Six ans avant les JO de Paris 2024, la capitale sera la ville hôte des 10e Gay Games, les « Jeux homosexuels », en août 2018. C’est un événement sportif, festif et culturel ouvert à toutes et tous. Ce rendez-vous planétaire né en 1982 à San Francisco se déroule tous les quatre ans. 15 000 participants venant de 70 pays s’affronteront sur 36 sports différents.

« Paris est reconnue dans le monde entier pour son combat en faveur de l‘égalité et de la défense des droits des personnes LGBTQI. »

Anne Hidalgo, maire de Paris

Pour accueillir l’événement, dont la devise est All Equal, comprenez « Tous égaux », la capitale s’est portée candidate en 2013, avant même que Paris 2024 ne se lance dans la compétition des Jeux Olympiques. Il faut savoir que les deux événements ne sont pas liés. D’un coût total de 6 millions d’euros, couvert à 30 % par les participants eux-mêmes via leurs frais d’inscription.

« Permettre aux personnes LGBT de s’affirmer »

Événement sportif ouvert à toutes les citoyennes et tous les citoyens, sans restriction d’âge et sans distinction d’identité de genre, d’orientation sexuelle, d’origine ethnique ou de situation de handicap, les Gay Games Paris 2018 sont porteurs de valeurs fortes.

« Venez nous accompagner pour le respect. Nous sommes prêts. L’êtes-vous ? »

Manuel Picaud, Co-Président des Gay games

Tout au long de la compétition, la ville de Paris mettra en place un programme qui permettra de promouvoir les Gays Games 2018 par l’intermédiaire d’une programmation culturelle mettant en avant les valeurs d’égalité, de respect et de partage. Des débats et des actions de sensibilisation permettront aux parisiennes, aux parisiens et à l’ensemble des touristes présents à cette période de s’informer sur la lutte contre les LGBTphobies et de faire reculer les préjugés. Pour en savoir plus, consultez notre article concernant l’augmentation de l’homophobie.


Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants

— @DailyGeekShow