Grave : Photo Ella Rumpf
Ella Rumpf dans Grave de Julia Ducournau / ― © Universal Pictures Home Entertainment / Allociné

3. Grave de Julia Ducournau (2016)

Au premier abord, Grave semble être un film français classique : Justine est une adolescente comme les autres et elle s’apprête avec un peu d’angoisse à commencer ses études supérieures dans la même école de vétérinaire que sa soeur Alexia. Mais la pression monte avec la présence de plus en plus régulière de petits éléments horrifiques. Il serait bien dommage de réduire cette oeuvre inattendue à sa mauvaise réputation, puisque au-delà du gore et de l’horreur représentée dans ce film, c’est l’éveil à la sexualité et le passage à l’âge adulte du personnage principal, Justine, qui sont dépeints. Ce film est donc également un récit initiatique, en plus d’être un film d’horreur à la fois maîtrisé et parfaitement flippant.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
tenuo
tenuo
7 mois

https://actu17.fr/espagne-un-homme-en-liberte-conditionnelle-arrete-apres-le-meurtre-dun-enfant-de-9-ans/

En fait j’ai rien vu de tout ça à part Massacre à la tronçonneuse et je me souviens mettre bien embêté. J’ai vu les Freedy, Les Vendredi 13, Evil Dead 1,2,3 ou 1,2, Brain Dead mais n’ayant plus d’amis, seul ça me dit rien.