L’exorcisme d’Emily Rose (2005)

L’exorcisme d’Emily Rose s’inspire en réalité du cas d’Anneliese Michel, survenu plusieurs décennies auparavant. Anneliese Michel est née le 21 septembre 1952 en Bavière, en Allemagne de l’Ouest. Elle appartenait à une famille de catholiques dévots. Elle vivait avec ses trois sœurs, ainsi que leurs parents. À seize ans, elle a eu une crise épileptique et a été diagnostiquée comme souffrant d’épilepsie du lobe temporal. En juin 1970, elle séjournait dans un hôpital psychiatrique où elle a commencé à prendre des médicaments provoquant des effets secondaires neurologiques graves.

C’est peu de temps après son internat qu’elle a commencé à dire qu’elle voyait des démons. Les médecins ont alors dit qu’elle était schizophrène, et ont commencé à la traiter pour cette maladie. Mais son état empirant de jour en jour, sa famille a fini par faire appel à un prêtre pour pratiquer un exorcisme. Anneliese a vécu 67 exorcismes avant de décéder. Selon toute vraisemblable, Anneliese serait morte de la maladie réelle dont elle souffrait, ainsi que de déshydratation et de malnutrition. D’ailleurs, le prêtre et les parents de la jeune fille ont été condamnés pour homicide involontaire.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de