Les griffes de la nuit (A Nightmare On Elm Street – 1984)

Les réalisateurs de ce film se sont inspirés d’un groupe de réfugiés laotiens morts à cause d’horribles cauchemars. Les rapports médicaux disaient en effet qu’aucun des réfugiés n’avait des blessures physiques ni de maladies capables de provoquer la mort. Ces évènements se sont produits à Los Angeles, et ont fait la une des quotidiens locaux en 1981. Mais ce n’est pas le seul cas enregistré de décès provoqué par des cauchemars. D’autres rapports racontent notamment l’histoire d’une famille cambodgienne qui aurait été décimée dans de circonstances étranges, étant donné qu’aucune des personnes décédées ne présentait de signe de maladie ou de blessure. Dans cette famille, les rapports disent que l’un des garçons refusait de dormir, craignant de faire des cauchemars. Quand celui-ci a finalement succombé à la fatigue et au sommeil, il ne s’est plus jamais réveillé.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de