NADIA MURAD

A 19 ans, Nadia Murad est enlevée à sa famille par des djihadistes de Daesh. Esclave sexuelle, elle a connu l’enfer de la violence et des viols collectifs pendant 3 mois. Elle a réussi à s’échapper et se bat aujourd’hui pour dénoncer la condition des femmes au sein des groupes terroristes. Soutenue par de nombreuses personnalités comme Amal Clooney ou Ban Ki-Moon, elle compte bien se battre afin d’obtenir justice.

Nominée pour le Prix Nobel de la Paix en 2016, la jeune femme d’origine yézidie obtient cette même année le Prix Sakharov et le Prix des droits de l’homme Vaclav Havel. Le 16 septembre 2016, elle devient Ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.

Défiant les siècles et l’avancée intellectuelle, l’esclavage continue de perdurer sous diverses formes. En effet, en Asie et plus particulièrement en Inde, de nombreux enfants sont exploités pour travailler dans des usines de briques ou de textile. L’esclavage sexuel reste encore plus tabou. Les femmes rescapées préfèrent garder l’anonymat. Quant au tourisme sexuel sur enfants, des voix commencent à se lever, à l’image d’Ashton Kutcher tout récemment. Cela afin d’éveiller les consciences sur ce trafic. La traite humaine est formellement interdite dans le monde. Malgré tout, l’esclavage revêt différentes formes et continue d’œuvrer à l’abri des regards.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de