© Wikipédia – Józef Głowacki

Joanna Zubr

Cette Polonaise s’est également transformée en homme pour être en mesure de combattre dans les guerres napoléoniennes. C’est en 1808 que Zubr rejoint l’armée, accompagnée de son mari.

Efficace et discrète, elle sera même promue au grade de sergent. Son unité, renommée pour l’occasion “Grande Division polonaise” participera notamment à l’invasion de la Russie par Napoléon.

Durant la dure retraite des troupes, elle sera séparée de sa division, mais parviendra néanmoins à s’échapper de Russie afin de retourner en Pologne. Quand son pays sera occupé, elle sera tout de même réunie avec son mari et s’installera à Wielun, où elle vécut le restant de sa vie.

C’est la première femme à avoir été décorée par la médaille Virtuti Militari, la plus haute distinction militaire polonaise. Cette distinction fait d’ailleurs d’elle la première femme de l’Histoire à recevoir un prix pour son courage au combat.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments