Maria Rundell encourage la femme au foyer à limiter le gaspillage alimentaire

Découpe de porc AVA Bitter / Shutterstock.com

Le livre de Maria Rundell (1745-1828) “A New System of Domestic Cookery” paraît tout d’abord en 1805 sous le pseudonyme A Lady. Publié par un éditeur de sa connaissance à qui la cuisinière anglaise envoie ses nombreuses recettes inédites et ses conseils ménagers, il remporte un très grand succès et fait l’objet de plusieurs rééditions. Dans ce livre de cuisine destiné aux femmes au foyer de la classe moyenne, l’auteure, qui refuse d’être payée (ce serait mal vu dans son cercle social), inclut des conseils médicaux et une rubrique intitulée “Instructions aux domestiques”.

Bien que Maria soit référencée comme l’auteure la plus populaire de son temps, il n’existe cependant aucune trace écrite de sa vie privée. On sait toutefois qu’elle vit dans le sud de l’Angleterre jusqu’au décès de son mari, et qu’elle part ensuite au pays de Galles, vraisemblablement pour vivre chez l’une de ses filles.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments