fatigue sommeil
— RealPeopleStudio / Shutterstock.com

Il nous semble parfois que même si nous ne faisons rien de particulier, nous nous sentons toujours fatigués, et même si nous nous sommes suffisamment reposés. En effet, il est tout à fait possible de se sentir épuisé même si on a eu notre quota de huit heures de sommeil au quotidien. Qu’est-ce qui explique cela ?

Le nombre d’heures ne suffit pas

Être victime de fatigue est un problème bien réel qui peut toucher tout le monde. Même si on ne fait aucune activité apparemment fatigante et qu’on dort suffisamment chaque nuit, on peut encore souffrir de fatigue. Il arrive même à certaines personnes de se sentir extrêmement fatiguées dès la sortie du lit. Il existe de nombreuses raisons qui peuvent expliquer la fatigue persistante. Dans de nombreux cas, cela est lié à une maladie ou à d’autres problèmes de santé physique ou mentale.

Et dans d’autres cas, cela est lié à la qualité du sommeil. Il faut en effet savoir que lorsqu’il s’agit de dormir, se focaliser sur le nombre d’heures de sommeil nocturne est loin d’être suffisant. Pour rester en bonne santé et se sentir en forme au quotidien, il faut non seulement respecter la règle de 7 à 9 heures de sommeil pour un adulte, mais aussi s’assurer d’avoir un sommeil de qualité. De manière générale, un sommeil est dit de qualité lorsqu’une personne arrive à s’endormir en moins de 30 minutes pour dormir pendant le nombre d’heures recommandé sans se réveiller plus d’une fois par nuit.

fatigue sommeil
— Photographee.eu / Shutterstock.com

L’importance de chaque phase du cycle du sommeil

En dormant en respectant ces règles, la personne bénéficiera de suffisamment de cycles de sommeil successifs et complets pour permettre à son corps de se reposer et de se régénérer. Il faut en effet savoir qu’une bonne nuit de sommeil se compose de 3 à 6 cycles successifs, de 60 à 120 minutes chacun. Chaque cycle est composé de quatre phases : le sommeil léger, le sommeil lent, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Des phénomènes différents se produisent dans notre corps pour chacune de ces phases.

Par exemple, c’est pendant le sommeil profond que le corps libère des hormones et d’autres produits chimiques pour réparer et rajeunir les organes et les tissus du corps. Le cerveau n’est pas particulièrement actif pendant cette phase du sommeil. Mais cela change pendant le sommeil paradoxal, et cela s’explique notamment par le fait que c’est durant cette phase que les souvenirs à court terme sont envoyés dans les espaces de stockage de notre cerveau. Autrement dit, le sommeil profond est essentiel pour le repos et la régénération, tandis que le sommeil paradoxal est essentiel pour la mémoire et la cognition.

Puisque chaque phase a un rôle différent, aucune d’entre elles ne doit être omise et chacune doit être répétée un certain nombre de fois pour qu’une nuit de sommeil puisse être dite de bonne qualité, et ainsi assurer qu’on soit et qu’on se sente en forme et en bonne santé. Malheureusement, ce n’est pas toujours évident d’avoir un sommeil de qualité. Quoi qu’il en soit, il existe diverses méthodes pour bien dormir la nuit. Les professionnels conseillent notamment d’avoir une bonne hygiène de vie en général et d’avoir une routine de sommeil constante.

Pour aller plus loin, voici 10 habitudes à adopter pour améliorer votre sommeil.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments