— Stock-Asso / Shutterstock.com

Toutes vos heures passées devant films et séries d’horreur vous auront, sans le savoir, aidé à vous préparer face à la pandémie de coronavirus.

Des résultats encourageants…

Les fans de films d’horreur seraient mieux préparés à affronter une pandémie ? C’est ce que révèle une récente étude et elle est très sérieuse. Des chercheurs et psychologues ont mené l’enquête pour observer le comportement des amateurs de films d’horreur en ces temps troubles. 

Le résultat suggère que les amateurs de ce genre de films seraient plus résilients et mieux préparés face aux catastrophes et autres pandémies. D’après le psychologue Coltan Scrivner, spécialisé dans la curiosité morbide à l’université de Chicago, les fans de films d’horreur sont « moins enclins à des états mentaux négatifs ». Cela est dû à leur « préparation » (pour le coup mentale) lors de visionnage de films. « Vous l’avez vu une centaine de fois dans les films, ça ne vous prend pas au dépourvu », explique l’auteur.

… pour une étude insolite

Pour parvenir à cette conclusion, cette étude pas comme les autres a été menée sur 310 volontaires américains. Leur niveau d’anxiété, de stress, d’irritabilité et d’insomnie ont été évalués et le résultat est plutôt positif : il est bien moindre que les autres sujets lambda en période de pandémie. 

Si The Walking Dead nous apprend à faire face aux pénuries, notamment alimentaires, le film Contagion nous apprend quant à lui à vivre confinés dans un monde touché par un virus. Quand la réalité rattrappe la fiction. « Notre capacité à nous plonger virtuellement dans des mondes de fiction est un cadeau de la sélection naturelle : cela nous prépare mieux aux différentes situations, qu’elles soient stressantes ou effrayantes », complète Mathias Clasen, psychologue à l’université d’Aarhus au Danemark et co-auteur de l’étude. « Les gens apprennent par procuration », ajoute Coltan Scrivner chez nos confrères du Guardian, notamment grâce aux personnages et aux situations d’immersion. 

Des points positifs pour cette étude plutôt drôle qui laisse néanmoins un détail en suspens. Les amateurs de films d’horreur sont-ils naturellement mieux résistants d’où leur attirance pour ces films, ou développent-ils ces capacités au fil des visionnages ? 

Quoi qu’il en soit, on vous invite donc à vous faire peur pendant l’été en visionnant les plus grands films d’horreur et d’épouvante, histoire de devenir très résistant pour les prochaines catastrophes. 

Êtes-vous amateur de films d’horreur ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de