— Dotted Yeti / Shutterstock.com

5. Ils peuvent supporter une pression très élevée

À des pressions de l’ordre de 30 mégapascals (MPa), la prolifération et le métabolisme des micro-organismes s’arrêtent ; à 300 MPa, la plupart des bactéries et organismes multicellulaires meurent. Mais même à 600 MPa, les tardigrades peuvent survivre. Notons que 600 MPa équivaut à 6 000 fois la pression de l’atmosphère terrestre. Cette impressionnante faculté de résister à une très forte pression est possible grâce à la cryptobiose. Jusqu’à présent, la limite de pression hydrostatique à laquelle les tardigrades peuvent résister n’est pas encore connue.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments