Les hashtags sur Facebook, pas si efficaces que ça ? Une étude montre justement que l’utilisation de ces mots-clés spéciaux a une incidence négative sur la visibilité et l’engagement des internautes vis à vis des messages qui en comportent.

Lancés depuis presque trois mois, en juin 2013, ces mots-clés précédés du symbole du croisillon ont énormément fait parler d’eux. Déjà vus sur les réseaux sociaux Twitter (qui les a plus ou moins initiés) et Google +, c’était donc au tour de Facebook de rejoindre la marche. Mais 3 mois après, une étude réalisée par le cabinet EdgeRankChecker vient mettre en doute l’utilité du désormais célèbre symbole du croisillon.

Selon cette étude, l’utilisation des hashtags dans une publication sur Facebook aurait un effet nettement négatif sur la viralité et le taux d’engagement des visiteurs.  Après une analyse précise et rigoureuse de nombreux statuts et publications sur le réseau social, avec et sans hashtag, l’étude montre, graphiques à l’appui, que les publications qui ne contiennent pas de hashtags sont plus consultées et partagées que celles avec ces mots-clés.

Ainsi on peut noter que le taux de viralité des posts est de 0,80% avec un hashtag, contre 1,30% sans hashtag ; que l’engagement moyen est de 0,22% avec un hashtag, contre 0,25% sans hashtag. Le taux de viralité des publications de pages avec plus d’un million de fans est de 12,47% avec un hashtag, contre 13,36% sans.

L’engagement des internautes : avec hashtag/sans hashtag

La portée virale : avec hashtag / sans hashtag

En comparaison, pour Twitter, l’autre réseau social célèbre pour son utilisation des hashtags, l’utilisation de ce symbole pour créer des mots-clés a des effets positifs sur les messages envoyés (sur l’analyse de 50 comptes Twitter d’entreprises figurant dans le Fortune 500).

Retweets par abonnés : avec hashtag / sans hashtag

C’est étonnant de voir que ces fameux mots-clés n’ont pas l’impact espéré sur les publications de Facebook alors que justement, l’utilisation des hashtags sur Twitter a une influence positive sur le partage des messages. Il faut peut-être attendre encore quelques mois pour que les utilisateurs du réseau social de Mark Zuckerberg s’habituent à leur présence… Et vous, après 3 mois, comment utilisez-vous les hashtags sur Facebook ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de