sport-weekend
© Jonathan Borba / Unsplash

On ne cessera jamais de le répéter, faire régulièrement de l’exercice est essentiel pour rester en bonne santé. Bien sûr, chacun est libre de choisir comment il doit faire de l’exercice. Il existe cependant des plannings qui sont meilleurs que d’autres. Dans une étude, les chercheurs se sont penchés sur les bienfaits de réaliser les routines d’exercice le week-end.

Est-ce que le timing importe lorsqu’il s’agit de faire du sport ?

On dit souvent que le timing est primordial, mais est-ce que c’est également valable lorsqu’il s’agit de faire de l’exercice ? Bien que nous comprenions tous l’importance de l’activité physique dans le maintien d’un mode de vie sain, la question de savoir si le moment où nous pratiquons des exercices physiques peut influencer de manière significative leur efficacité reste un sujet d’intrigue et de débat. Dans une nouvelle étude, les chercheurs de l’université de Leeds, au Royaume-Uni, ont essayé de répondre à cette problématique.

Plus précisément, ils ont essayé de savoir s’il y a davantage de bénéfice à faire des exercices cumulatifs pendant le week-end, ou si l’on étale les routines d’exercice tout au long de la semaine. Dans le cadre de leur recherche, les chercheurs ont utilisé les données de l’UK Biobank. Ils ont notamment étudié le cas d’environ 90 000 participants d’âge moyen en bonne santé qui ont porté des bracelets (accéléromètres) qui permettaient de suivre leur activité physique pendant une semaine.

sport
— Jacob Lund / Shutterstock.com

Pas de différence significative entre l’exercice en semaine et le week-end

Les données récoltées ont permis de constater qu’un tiers des participants étaient inactifs, ce qui signifie qu’ils faisaient moins de 150 minutes d’activité modérée ou vigoureuse chaque semaine. En revanche, 42 % des participants étaient très actifs pendant le week-end, accumulant au moins 150 minutes d’exercice sur un ou deux jours. Enfin, près d’un quart des participants étalaient leurs 150 minutes d’exercice sur plusieurs jours de la semaine. Dans l’ensemble, il a été constaté que le plus important est de faire 150 minutes d’exercice par semaine.

En effet, que cela soit les exercices cumulés sur un ou deux jours pendant le week-end, ou les routines d’exercice étalées sur plusieurs jours, faire 150 minutes d’exercice par semaine étaient associé à des risques cardiovasculaires moindres par rapport à l’inactivité. Quoi qu’il en soit, de légères différences ont été observées. Le risque de crise cardiaque était de 27 % inférieur pour ceux qui faisaient du sport le week-end, et de 35 % inférieur pour ceux qui répartissaient leurs exercices sur la semaine.

En ce qui concerne l’insuffisance cardiaque, les risque étaient respectivement de 38 % et 36 % inférieurs pour les sportifs du week-end et les sportifs plus réguliers. Les risques étaient de 22 % et 19 % inférieurs pour la fibrillation auriculaire, et de 21 % et 17 % inférieurs pour les accidents vasculaires cérébraux. Malgré les résultats de cette étude, les chercheurs ont précisé que cette étude ne signifie pas qu’il est acceptable d’être sédentaire pendant les jours ouvrables. De plus, cette étude ne s’applique pas à un exercice plus intense. Par ailleurs, voici 5 façons de maximiser vos séances de sport tout en minimisant la douleur et les blessures.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments