Des chercheurs ont récemment mis en évidence l’existence d’un lien entre notre alimentation et l’état de notre planète. Plus précisément, ils ont révélé que notre régime alimentaire n’avait pas seulement un impact sur notre santé mais aussi sur l’environnement. Si nous mangeons sainement, notre santé ainsi que celle de notre planète s’améliorent tandis que si nous maintenons un régime alimentaire médiocre, notre santé et notre environnement se dégradent de concert.

Les aliments riches, raffinés, transformés et sucrés nuisent autant à notre santé qu’à l’environnement

L’étude est parue dans le Journal Proceedings of the National Academy of Sciences, et a eu pour objet d’évaluer, d’un côté, les aliments sains comme les fruits et légumes, les céréales complètes et les noix, et de l’autre, les aliments raffinés, riches et sucrés comme la viande rouge, les aliments transformés, les boissons sucrées et les aliments d’origine animale comme les produits laitiers, etc.

En analysant les données issues d’études antérieures sur l’impact du type de régime alimentaire adopté sur la santé de dizaines de millions de personnes – résidant principalement dans les pays occidentaux développés – les chercheurs ont établi l’impact de chaque aliment sur la santé des consommateurs et sur les risques de développer des maladies comme les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète de type 2 et le cancer colorectal.

Les chercheurs ont ainsi découvert que les aliments riches, raffinés et transformés causaient d’innombrables dommages pour l’environnement comme les gaz à effet de serre, la surutilisation de l’eau, la pollution, etc. Parmi tous ces aliments, c’est la viande rouge non transformée qui causait le plus de problèmes de santé et de pollution.

Il faudrait remplacer la viande rouge par des aliments à base de plantes

Michael Clark, chercheur à l’université d’Oxford, cité par The Guardian, a affirmé que « continuer à manger comme nous le faisons menace la société en raison des problèmes de santé chroniques et de la dégradation du climat, des écosystèmes et des ressources en eau de la Terre ».

Bien que certains groupes d’agriculteurs maintiennent que seule, la production intensive de viande est sérieusement dommageable pour l’environnement, Clark assure que c’est en troquant la viande contre des aliments à base de plantes que nous pourrons améliorer notre santé et notre planète. Il déclare d’ailleurs que « choisir de meilleurs régimes plus durables est l’un des principaux moyens par lesquels les personnes peuvent améliorer leur santé et contribuer à la protection de l’environnement ».

Pour votre santé et pour l’environnement, privilégiez les aliments sains dans votre alimentation.

Quels aliments privilégier pour limiter et prévenir les dégâts ?

Les scientifiques ont analysé l’impact d’environ 15 aliments courants de notre alimentation sur notre santé et sur l’environnement. Ils en ont déduit que les fruits, les légumes, les haricots et les céréales complètes sont les aliments à privilégier pour prévenir les maladies, réduire la dégradation du climat et de nos ressources en eau.

Côté viande, les chercheurs préconisent le poisson comme un choix sain. Cependant, l’empreinte environnementale de cet aliment est plus grande que celle des régimes à base de plantes. Justement, Marco Springmann, chercheur à l’université d’Oxford, a déclaré que « nous savons maintenant assez bien que les régimes essentiellement à base de plantes sont beaucoup plus sains et durables que les régimes riches en viande. Mais parfois, les gens sont encore confus en ce qui concerne les aliments à choisir. »

Pour le professeur Tim Benton, du groupe de réflexion Chatham House, et qui n’a pas participé à l’étude, il faudrait « élaborer des directives raisonnables sur ce qu’est un régime alimentaire sain et durable. Si ces directives étaient adoptées, le monde et ses habitants se porteraient mieux. »

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de