Andrii Zastrozhnov / Shutterstock.com

Les boissons sucrées, aussi bien les jus de fruits que les sodas, augmentent le risque de développer un cancer, selon une nouvelle étude. Ces boissons qui font partie de notre quotidien se révèlent ainsi dangereuses pour notre santé.

Une étude révèle la dangerosité des boissons sucrées

Des chercheurs de l’Agence nationale de la santé publique française qui ont travaillé avec l’EREN (Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle) ont élaboré cette étude très sérieuse. Ils ont analysé les données de près de 100 000 personnes, et 79 % d’entre elles étaient des femmes. Leur consommation de boissons sucrées entre 2009 et 2019 a été enregistrée. L’objectif était de comprendre le lien direct entre consommation de boissons sucrées et cancer.

Les résultats, publiés dans le British Medical Journal, sont plutôt alarmants. Les auteurs estiment qu’un verre quotidien d’une boisson sucrée augmente de 18 % les risques de cancer en général. Le taux grimpe à 22 % pour le cancer du sein. On estime donc qu’il existe une “association significative” entre le sucre et le cancer. S’il faudrait d’autres études statistiques pour confirmer ces conclusions, les résultats sont suffisamment significatifs pour alerter les consommateurs sur le danger de ces boissons.

Les boissons concernées ne s’arrêtent pas aux sodas qui sont déjà décriés depuis plusieurs années. En effet, les jus et smoothies, même sans sucres ajoutés, sont également mis en cause. Cela s’explique par la grande présence de sucre. En moyenne, on estime qu’un verre de 10 cl de pur jus d’orange contient l’équivalent de deux morceaux de sucre, soit 10 grammes. C’est quasiment la moitié de l’apport journalier recommandé par l’Organisation mondiale de la santé pour un adulte (environ 25 grammes).

Au cours du suivi des personnes interrogées, plus de 2000 cas de cancer ont été relevés, en moyenne à partir de 59 ans. S’il n’est pas avéré que le sucre est directement responsable du cancer, il est fortement possible que cela ait joué un rôle dans le développement de la maladie. Quoi qu’il en soit, les chercheurs sont formels : la consommation des boissons sucrées doit absolument être revue à la baisse. Par ailleurs, les boissons à base d’édulcorant sont potentiellement risquées également. Si l’étude ne s’est pas attardée à démontrer le risque, il est certain que “les édulcorants ne représentent pas une alternative et ne sont clairement pas recommandés sur le long terme”. 

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Tsuchimi22draClément Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Clément
Invité
Clément

Bonjour, Il serait temps que vos « journalistes » apprennent à faire la différence entre une corrélation et une causalité ! Une étude comme celle ci ne prouve en rien que boire des boissons sucrées augmente le risque de cancer, elle démontre juste que ceux avec une plus grande consommation de ces… Lire la suite »

dra
Invité
dra

Faut pas exagérer, c’est 50 grammes, pas 25 (10%de l’AET) recommandé par l’OMS…
donc ca fait 1/5 des apports journaliers.. Ca redevient très correct d’un coup de boire ses 10cl de jus…