enfants-sauvages-animaux-3

Robert Mayanja, l’enfant élevé par des singes

C’est en 1985, lors d’une patrouille dans une forêt en Ouganda, qu’un groupe de soldats a vu apparaître avec surprise la silhouette d’un enfant évoluant au milieu d’une tribu de singes. Ils ont alors cherché à le secourir, mais les primates se sont défendus et ont vivement protégé le garçon qui lui-même n’a pas facilité la tâche à ses « sauveurs ». Finalement, les soldats ont réussi à se saisir de l’enfant.

Âgé de seulement six ans à l’époque, celui-ci aurait perdu ses parents en 1982 lors de la guerre civile et aurait passé trois ans en pleine nature. Recueilli par les singes, il a survécu en mangeant des fruits, des baies et des racines, mais aussi en imitant le comportement des primates qui lui ont sauvé la vie. D’ailleurs, lorsqu’il a été récupéré, il ne savait ni s’asseoir, ni se tenir debout : il sautait seulement ou restait accroupi. De même, il ne souriait pas, ne parlait pas et ne communiquait qu’à travers des cris d’animaux. Aujourd’hui encore, Robert Mayanja ne s’est pas réadapté totalement aux comportements humains.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de