3-MITE

Chez la mite

« Une tragédie grecque », voilà comment Prudic définit le sort de la mite mâle, qui devient techniquement un papa tout en restant dans le corps de sa mère. Les femelles mites pondent ainsi jusqu’à neuf oeufs à l’intérieur de leur corps, avec généralement un seul de sexe masculin. Ces oeufs se nourrissent de leur maman puis, une fois mûrs, s’accouplent avec leur frère. Elles quittent ensuite leur maman en coupant un trou dans son corps tandis que le mâle meurt d’épuisement.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de