Avec le réchauffement climatique vient le problème de la chaleur étouffante en été. L’une des solutions les plus évidentes est la climatisation, mais elle est loin d’être écologique. Pire, elle est tellement énergivore qu’elle aggrave le réchauffement climatique ! Des chercheurs ont alors eu l’idée d’intégrer un dispositif de réfrigération passive par rayonnement à des panneaux solaires, pour produire de l’énergie verte tout en gardant une habitation fraîche.

 

SORTIR DE LA SPIRALE INFERNALE DE LA CLIMATISATION

Des chercheurs de l’université de Stanford, en Californie, développent actuellement un dispositif qui pourrait aider à résoudre l’un des désagréments du changement climatique : les fortes chaleurs. En effet, à mesure que le monde se réchauffe, les systèmes de climatisation deviennent de plus en plus abordables, si bien que leur nombre pourrait passer de 1,6 milliard d’unités à près de 6 milliards d’ici 2050 ! Le problème, c’est que la consommation énergétique et les émissions de ces climatiseurs participent au réchauffement climatique ! En somme, l’humanité s’engouffre dans un cercle vicieux.

Alors ces scientifiques ont repris le principe de la réfrigération passive par rayonnement, une méthode à très faible coût qui n’utilise pas de source d’énergie apparente, et ils l’ont combiné à des panneaux solaires. Une invention détaillée par le professeur Zhen Chen dans un article pour la revue Joule. Ainsi, quand les panneaux récoltent l’électricité du soleil, la couche inférieure du prototype renvoie la chaleur dans l’espace, via des rayonnements. Donc, une fois posée sur un toit, leur invention permet de produire de l’énergie verte, tout en empêchant la surchauffe du bâtiment !

L.A. Cicero – Université de Stanford

PRODUIRE DE L’ÉLECTRICITÉ TOUT EN ÉVITANT LA SURCHAUFFE

L’invention de ces chercheurs, actuellement au stade expérimental, a le potentiel de refroidir les bâtiments sans utiliser massivement de l’électricité. Pour ce faire, le prototype utilise des matériaux qui peuvent convertir la chaleur en longueurs d’onde de lumière infrarouge qui peuvent traverser l’atmosphère et rejoindre l’espace froid. « L’utilisation simultanée du soleil comme source de chaleur et de l’espace comme puits de chaleur n’avait jamais été démontrée auparavant », explique le professeur Zhen Chen.

On peut imaginer qu’à l’avenir, les toits seront recouverts d’appareils qui pourront à la fois produire de l’électricité verte et empêcher les bâtiments d’être surchauffés par les rayons du soleil. Une invention qui pourra être complétée par celle que d’autres chercheurs américains mettent au point : une peinture réfléchissante révolutionnaire capable de rafraîchir les maisons ! Mais en attendant, voici quelques astuces écolo pour vous rafraîchir sans climatisation, lorsque les fortes chaleurs seront de retour !

Pixabay

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de