― Drop of Light / Shutterstock.com

Neuf mois après son bannissement de Twitter, l’ancien président américain Donald Trump essaie de réintégrer le réseau social. Pour parvenir à ses fins, ce dernier a déposé une plainte devant un tribunal de Floride. Ce dernier évoque une violation de sa liberté d’expression.

Donald Trump a été banni de Twitter le 7 janvier dernier, après que ses partisans radicaux ont attaqué le Capitole des États-Unis. L’oiseau bleu avait indiqué que le compte de l’ancien chef d’État avait été définitivement suspendu en raison du risque d’incitation à la violence. Quelques semaines plus tard, ce dernier déclarait que, de toute façon, le site était « devenu très, très ennuyeux ».

Il semblerait qu’il ait changé d’avis. Le 1er octobre 2021, il a déposé une plainte devant un tribunal de Floride. Il aurait demandé une injonction préliminaire sur ce bannissement, ce qui devrait lui permettre de réintégrer provisoirement le réseau social. En outre, il indique dans sa plainte que Twitter a été contraint de suspendre son compte par des membres du Congrès.

Rappelons que Donald Trump a également été banni de Facebook, Instagram et YouTube. En revanche, son bannissement de Facebook n’est pas définitif. La firme de Mark Zuckerberg pourrait notamment lever la suspension avant la présidentielle 2024.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de