― rafapress / Shutterstock.com

YouTube continue sa lutte contre la désinformation. Mercredi 29 septembre dernier, le géant du streaming vidéo a annoncé dans un communiqué qu’il allait supprimer toutes les chaînes diffusant des contenus « antivax ». Une annonce coïncidant avec la suppression de plusieurs chaînes appartenant à des personnalités antivax.

YouTube renforce sa politique et supprime désormais toutes les vidéos anti-vaccins : « Cela inclut les contenus qui affirment à tort que les vaccins approuvés provoquent l’autisme, le cancer ou l’infertilité, ou que les substances contenues dans les vaccins peuvent tracer les personnes qui les reçoivent », a indiqué le site de streaming, précisant que les contenus sur les politiques de vaccination, les nouveaux essais vaccinaux et les succès ou les échecs historiques des vaccins seront quant à eux autorisés.

Depuis l’année dernière, plus de 130 000 vidéos ont été supprimées par YouTube. Mercredi dernier, la plateforme a supprimé plusieurs chaînes, dont celles de Jean-Jacques Crèvecoeur, Christian Tal Schaller, Silvano Trotta, Salim Laïbi, Joseph Mercola, Robert Kennedy Jr. et Erin Elizabeth. Cette dernière dénonce une « chasse aux sorcières ».

Cette annonce intervient à un moment où l’hésitation et les réticences à la vaccination continuent de générer de nouveaux cas de contamination dans plusieurs régions du monde. Aux États-Unis, la plupart des hospitalisations liées au Covid-19 concernent des patients non vaccinés.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de