— tsyklon / Shutterstock.com

L’être humain peut parfois être monstrueux. Cela a été le cas pour de nombreux tueurs en série et autres criminels dont les actes dépassent l’entendement. Parmi ces individus que l’on arrive difficilement à comprendre, il y a Donlad « Pee Wee » Gaskins, un tueur en série cannibale qui aurait assassiné 90 personnes.

Un criminel depuis son plus jeune âge

Tueur en série de la pire espèce, Donald Henry Gaskins a été désigné après son décès comme étant le tueur en série le plus prolifique de l’histoire de la Caroline du Sud. Avec des aspirations visant à être un dieu vivant, ce tueur surnommé « Pee Wee » a eu recours à la torture, au meurtre et même au cannibalisme pour réaliser son sombre dessein. Si ce criminel a commis des crimes terribles à l’âge adulte, son chemin vers son sombre destin a commencé dès l’enfance. Né dans le comté de Florence, en Caroline du Sud le 13 mars 1933, Gaskins est le fils d’une mère célibataire qui a négligé son fils.

En plus de l’absence d’une figure parentale stable, Gaskins était désavantagé par une petite taille, et c’est ce qui lui a valu le surnom de Pee Wee. Sa taille lui a également valu des moqueries et de multiples agressions venant de ses camarades de classe. Au final, Gaskins a fini par quitter l’école à l’âge de 11 ans et a commencé à travailler dans un garage et à la ferme familiale. Dans les mémoires de Gaskins – qui ont été transcrits dans un livre autobiographique intitulé « Final Truth » – le tueur en série raconte qu’il a déjà commencé à avoir une haine profonde pour son entourage et les êtres humains en général à cette époque.

C’est en travaillant dans le garage que Gaskins a commencé ses premiers méfaits en participant à des vols organisés avec une bande qui travaillait également au garage. Parmi ces crimes de l’époque, nous pouvons notamment citer le vol, les agressions et le viol d’enfant. Après une tentative d’assassinat à l’âge de 13 ans, Gaskins a fini par être envoyé dans un établissement de redressement où il devait rester jusqu’à ses 18 ans. Peu de temps après son incarcération, il a été victime d’un viol collectif. Il a également été soumis au joug du caïd qui régnait sur les autres pensionnaires de l’établissement.

Une première tentative de meurtre réussie en prison, et ses débuts en tant que tueur en série

Durant sa détention, Gaskins a essayé de s’évader à plusieurs reprises. Il a réussi une fois et en a profité pour se marier avec une jeune fille de seulement 13 ans avant de retourner à la maison de redressement pour finir sa peine. Finalement libéré à l’âge de 18 ans, Gaskins a alors commencé à travailler dans une plantation de tabac. Il ne lui a pas fallu longtemps pour retomber dans les travers du crime, et on l’a notamment soupçonné d’être à l’origine de nombreux incendies dans des granges de la région. Quand l’une de ses amies l’a confronté à ses soupçons, Gaskins a essayé d’assassiner cette dernière, et il a fini en prison pour ce crime.

Sa vie en prison n’était pas différente de ce qu’il a vécu en maison de redressement. Conscient de son calvaire, Gaskins avait alors décidé de s’acharner sur un autre détenu qu’il a fini par assassiner. Durant son incarcération, sa première épouse a demandé le divorce. Paniqué à cette idée, le criminel s’est évadé pour se remarier à une femme qui a fini par le trahir. Emprisonné une nouvelle fois, Gaskins a finalement été libéré en 1961. Ses deux séjours en prison n’ont servi à rien, dans la mesure où il a immédiatement perpétré ses crimes dès qu’il a été relâché dans la nature. Ce sera en 1969 que Gaskins commencera sa série de meurtres en s’attaquant à une auto-stoppeuse qui s’est moquée de lui. À partir de là, Pee Wee est devenu un violeur et un meurtrier en série qui prenait plaisir à torturer ses victimes avant de les achever. La majorité de ses victimes étaient des femmes.

Durant longtemps, personne n’a soupçonné Gaskins d’être à l’origine de ces meurtres. Mais la vérité a finalement fait surface et le criminel a fini par être définitivement incarcéré en 1976. Durant son procès, il a avoué avoir tué au moins 90 personnes. Condamné à mort, Gaskins a essayé d’éviter la chaise électrique en se suicidant. Sa tentative ayant échoué, Gaskins a été exécuté en 1990. Jusqu’à présent, les dépouilles de certaines de ses victimes n’ont pas encore été trouvées.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de