Une catastrophe écologique des plus dramatiques s’est produite dans la rivière Ambarnaïa, située près de la ville de Norilsk : 20 000 tonnes de diesel ont été accidentellement déversées. Vladimir Poutine, le président russe, a donc déclaré l’état d’urgence.

20 000 tonnes de diesel déversées

Comme l’a rapporté WWF dans un communiqué publié le 2 juin dernier, 20 000 tonnes de diesel ont été accidentellement déversées dans la rivière Ambarnaïa, située près de la ville de Norilsk, ville industrielle située en Russie, au nord du cercle polaire arctique. L’eau est alors tristement devenue de couleur rougeâtre.

https://www.instagram.com/p/CA-Fv1ljDzL/?utm_source=ig_embed

Cette pollution sans nom a été signalée le 29 mai dernier après que le réservoir de carburant d’une centrale thermique près de la ville de Norilsk a lâché. La société minière Nornickel, propriétaire de cette centrale, a rapporté un endommagement du réservoir après que des piliers se sont affaissés. 

Il faut également savoir que ce site est situé sur un permafrost très touché par les changements climatiques. Cet accident pourrait donc être en lien avec la fonte de ce même permafrost. Les écologistes, tout comme les autorités, n’ont toutefois pas encore mis en relation ces deux éléments.

Face à cette dramatique situation écologique, Vladimir Poutine, le président russe, a déclaré l’état d’urgence. Vyacheslav Starostin, le directeur de la centrale, a également été placé en garde à vue jusqu’au 31 juillet prochain. Il n’a jusqu’à présent pas encore été inculpé. 

L’ouverture d’une enquête pour contamination des sols

Face à un tel accident, le procureur de la région de Krasnoïarsk a déclaré l’état d’urgence au niveau local mais a également ouvert une enquête pour contamination des sols. Résultat : 20 000 tonnes de carburant se sont étendues sur près de 350 mètres carrés. En outre, l’enquête montre que cet accident n’a heureusement pas atteint les nappes phréatiques de la région. Une surveillance assidue de la qualité de l’eau devrait tout de même être mise en place afin que la pollution n’atteigne pas les réserves naturelles, comme l’a précisé WWF.

Le comité d’enquête russe (SK) a de surcroît lancé une procédure pénale pour pollution et négligence présumée : cet accident aurait effectivement été signalé avec deux jours de retard aux autorités de Moscou. Vladimir Poutine a également exprimé son fort mécontentement à l’annonce de cette nouvelle. L’usine a passé deux jours à tenter de contenir cette fuite, comme l’a rapporté Yevgeny Zinichev, ministre russe des Urgences, au président russe.

— Frederic Legrand – COMEO / Shutterstock.com

Un accident encore jamais vu dans la zone arctique

Bien heureusement, à la suite de cet accident, les autorités ont installé un barrage flottant afin de contenir au mieux la pollution. 500 mètres cubes de diesel auraient alors déjà été retirés. La dépollution de cette rivière se poursuit encore.

Par ailleurs, cet accident a provoqué l’indignation de la part de nombreuses organisations environnementales qui soulignent l’ampleur de cette catastrophe et montrent que le nettoyage de la rivière ne sera pas une mince affaire. En outre, Greenpeace l’a comparé à la catastrophe d’Exxon Valdez survenue en 1989 en Alaska. L’ancien chef adjoint du chien de garde environnemental russe Rosprirodnadzor, Oleg Mitvol, a à son tour déclaré qu’il n’y avait “jamais eu un tel accident dans la zone arctique”. Enfin, Alexey Knizhnikov, expert du Fonds mondial pour la nature, a expliqué que cet accident serait le deuxième plus important de l’Histoire russe moderne en termes de volume.

4
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Kristin OrnsteenjeannotFORNESathena Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
athena
Invité
athena

Encore un pays de géant dans la destruction de la nature, la faune… quelle honte que notre espèce ! Et dire qu’on va aller tout détruire sur d’autres planètes…

Kristin Ornsteen
Invité
Kristin Ornsteen

C’est horrible,comment on peut faire des choses pareils.Il faut préserver et protected la nature.arretez le branconnage.c’est comme enlèvement de mes enfants,traffic d’enfant,echange de bébé à la naissance et adoption illégale.c’est inhumain.c’est de la corruption.r endez- moi mes enfants!!