2. Les Incas pratiquaient également la momification des morts

La civilisation inca, comme de nombreuses autres cultures anciennes, a momifié certains de ses morts. Ces derniers ont également été enterrés avec des matériaux précieux tels que des bijoux en métaux précieux, de la poterie fine et des textiles somptueux. La momification était cependant réservée aux membres les plus importants de la communauté. C’était notamment un privilège accordé aux souverains et aux empereurs. Les victimes sacrificielles les plus importantes pouvaient également être momifiées.

Dans la mesure où les Incas accordaient beaucoup d’importance à leurs ancêtres, notamment à leurs anciens souverains, les dépouilles de ces derniers étaient invitées à participer aux plus grandes célébrations des vivants. Durant ces évènements, on leur offrait à boire et à manger, et ils avaient droit à une place honorifique. À noter que même les ancêtres qui n’avaient pas droit à la momification étaient très importants pour les Incas. Avoir la bénédiction des morts était en effet primordial pour les Incas.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de