La croix gammée nazie est une représentation du svastika utilisée comme symbole par Adolf Hitler et le Parti national-socialiste des travailleurs allemands. L’utilisant pour tout, ils en ont même créé une avec des arbres.

En 1992, un membre d’une entreprise paysagiste allemande réalise des prises de vues aériennes des forêts de Brandebourg, au nord de Berlin. Sa mission : identifier des lignes d’irrigation, comme l’a rapporté Der Spiegel.

Au milieu de centaines de pins de la commune de Zernikow, il s’est arrêté sur un surprenant groupe d’arbres : environ 140 mélèzes formaient une croix gammée brune de 60 mètres d’envergure, en plein milieu de la forêt. Ces arbres ont été plantés dans les années 1930. Étant les seuls à perdre leurs aiguilles en hiver, ils font apparaître l’emblème nazi quelques semaines par an, lorsqu’ils ont une couleur jaune ou brune au milieu des pins.

Pour éviter que cet endroit devienne le lieu de pèlerinages néo-nazis, 40 arbres sont abattus en 1995. Mais, cinq ans plus tard, le motif est toujours visible. Le ministre de l’Agriculture de Brandebourg décide d’abattre tous les arbres. Toutefois, un conflit de propriété forestière leur fait barrage, comme l’a rapporté CNN. 25 mélèzes sont finalement coupés le 4 décembre 2000 afin que les arbres ne forment plus jamais de croix gammée.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments