— LightField Studios / Shutterstock.com

L’école dans les pays scandinaves est décidément bien plus développée que la nôtre. D’ailleurs, la Finlande continue de faire évoluer et d’enrichir ses programmes scolaires. En effet, les enfants finlandais assistent à des cours sur les tâches ménagères. Obligatoires pour les filles comme les garçons, ils leur permettent d’apprendre l’égalité.

ŒUVRER POUR L’ÉGALITÉ ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

En avril 2019, des cours de tâches ménagères avaient déjà été instaurés dans un collège en Espagne. Un nouvel enseignement qui a pour but d’impliquer davantage les garçons dans la tenue de la maison. Inquiets à l’annonce de ce nouveau programme scolaire, ces élèves ont finalement été très satisfaits. « Ça me permet de me rendre compte du travail que c’est pour les parents, et que ce n’est pas si facile », rapporte un des élèves.

Aujourd’hui, c’est en Finlande que de nouveaux cours voient le jour. En effet, les élèves, filles comme garçons, doivent désormais suivre des leçons de tâches ménagères. Cette grande nouveauté pourrait faire grincer les dents de ceux qui considèrent que ces tâches devraient être réservées à un usage privé, à la maison et pourraient nuire aux résultats scolaires généraux. Il n’empêche que cette nouvelle méthode favorise l’autonomie de chacun et force les élèves à s’investir davantage.

Des journalistes du magazine Nous, les Européens se sont rendus dans une école finlandaise afin de réaliser un reportage sur ces cours intitulés « économie domestique« . Filles et garçons s’appliquent ensemble dans chacune des tâches. Les élèves interagissent et pratiquent celles-ci sous le regard avisé et bienveillant du professeur. Ces cours sont obligatoires à partir de l’âge de 15 ans. Au programme : cuisine, ménage ou encore repassage. Le reportage nous présente d’ailleurs deux jeunes adolescents qui montrent l’exemple à leurs camarades en pliant un drap sans le froisser.

« Je ne trouve pas juste que certaines personnes fassent tout et d’autres rien. À la maison, chacun doit faire sa part », explique un des garçons. « C’est plus facile que les maths », affirme quant à lui un autre élève. Apprendre ensemble ces tâches du quotidien est le meilleur moyen pour enseigner aux élèves l’égalité entre les hommes et les femmes. Ainsi, ces cours ont pour objectif d’éviter que celles-ci soient en permanence déléguées aux femmes. Ce reportage été diffusé le dimanche 17 novembre sur France 3. Nous vous proposons de le visionner dans la vidéo située ci-dessous.

DES ÉCOLES DE LA VIE

Cela est bien connu : l’école des pays scandinaves est loin d’être comme la nôtre. Ces cours de tâches ménagères enseignés aux filles et aux garçons prouvent à nouveau que les Scandinaves sont une exception et ont des modèles de vie à suivre.

Les écoles finlandaises sont de véritables écoles de la vie. Par ailleurs, à 15 ans, un élève finlandais a eu 2 000 heures de cours de moins qu’un élève français, et les résultats y sont bien meilleurs. En effet, les résultats scolaires finlandais font partie des cinq meilleurs à travers le monde. De plus, il n’y a pas de notes avant l’âge de 12 ans.

Ces approches particulières adoptées dans les écoles scandinaves font l’objet de réticences parmi certains. Malgré cela, les programmes scolaires qu’elles proposent semblent bien plus bénéfiques aussi bien pour l’enseignement que pour la santé des élèves. Ces cours gagneraient énormément à être instaurés dans d’autres pays. Pensez-vous qu’il est important d’enseigner les tâches ménagères aux filles et aux garçons ? Les écoles françaises finiront-elles par adopter ces méthodes ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de