— Anna Litvin / Shutterstock.com

Les courbatures surviennent après une séance de sport localisés sur les muscles que l’on a travaillés. Mais une récente étude a révélé que les courbatures ne seraient pas nécessaires pour avoir des résultats. Avoir des courbatures ne signifierait pas forcément que l’on a bien travaillé ces muscles. Des chercheurs ont décidé de mener une étude pour prouver qu’avoir des courbatures n’est pas forcément synonyme de bonne séance de sport. De plus, ce ne sont pas tous les exercices que l’on pratique qui peuvent aboutir à des courbatures. Si le mouvement est devenu répétitif, nous ne sentons généralement plus de douleur sur cette partie.

Les courbatures ne garantissent pas une bonne séance de sport

Ressentir de la douleur après chaque séance de sport ne veut pas dire que l’exercice était adapté. Ce phénomène s’appelle DOMS ou douleur musculaire d’apparition retardée. La DOMS se produit lorsque nous pratiquons des exercices sur des parties ciblées mais surtout, lorsque nous faisons des mouvements brusques, intenses et inhabituels. Donc, durant ces mouvements, nos muscles s’étirent et résistent à une charge, par exemple, une course en descente. Le plus souvent, ce sont les muscles les plus petits qui sont généralement atteints par les DOMS.

Les DOMS surviennent quelques heures après les séances et peuvent durer pendant quelques jours. La durée et l’intensité des DOMS varient en fonction des exercices effectués. Mais au fur et à mesure que l’exercice devient répétitif, il est normal de ne plus ressentir de douleur, car les muscles se sont habitués aux mouvements. Le fait de ne pas avoir de douleur implique que les muscles se sont améliorés et que l’exercice est efficace, rapporte Science Alert.

— ViDI Studio / Shutterstock.com

Comment les scientifiques expliquent-ils les courbatures ?

Selon les scientifiques, les DOMS sont attribuables à quatre facteurs. Premièrement, des dommages mécaniques. Deuxièmement, des dommages au niveau de la membrane enveloppant la fibre musculaire. Troisièmement, des dommages au niveau du tissu conjonctif et quatrièmement, la réponse inflammatoire du corps. Ces quatre facteurs aident à développer les muscles pour les rendre plus gros et plus forts.

Mais les scientifiques affirment que les dommages musculaires trop fréquents peuvent réduire le fonctionnement des muscles. C’est la raison pour laquelle une personne ne ressent plus assez de DOMS après des exercices répétitifs. D’ailleurs, la fréquence et la gravité des DOMS varient selon chaque personne. Selon les études effectuées, les personnes plus âgées sont les plus susceptibles de ressentir des douleurs musculaires après quelques mouvements brusques. Pour être plus en forme, les scientifiques conseillent d’opter pour la surcharge progressive, car cela développe les muscles et les renforce tout en évitant de ressentir des courbatures après chaque séance.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments