— pxl.store / Shutterstock.com

Le Royaume-Uni a de plus en plus de mal à contenir le coronavirus. Alors que le confinement a commencé il y a une semaine dans le pays, les autorités sanitaires britanniques ont annoncé que cette disposition pourrait rester en vigueur pendant six mois.

Une durée de confinement indéterminée jusqu’à nouvel ordre

La vie normale pourrait ne pas revenir au Royaume-Uni avant six mois, car le gouvernement a averti que les mesures strictes de distanciation sociale pourraient se poursuivre pendant l’été afin d’aider le National Health Service (NHS) à faire face au coronavirus. L’annonce a été faite par le Dr Jenny Harries, médecin-chef adjointe des autorités sanitaires britanniques, lors d’une conférence de presse. Elle a expliqué que les mesures de confinement liées au coronavirus seront réexaminées toutes les trois semaines à l’avenir.

« Nous ne devons pas soudainement revenir à notre mode de vie normal, ce serait très dangereux. Si nous nous arrêtons, tous nos efforts seront gaspillés et nous pourrions potentiellement voir un deuxième pic. Au fil du temps, probablement au cours des six prochains mois, nous aurons un examen toutes les trois semaines, et nous verrons où nous allons », a déclaré le Dr Harries. « Cela ne veut pas dire que nous resterions en confinement total pour six mois », a-t-elle cependant ajouté.

Cette annonce est survenue après un premier décès auprès du personnel hospitalier britannique, a rapporté la BBC. Il s’agissait d’Amged El-Hawrani, un médecin de 55 ans, spécialiste en ORL au Queen’s Hospital Burton. Par ailleurs, cette décision a également été prise au vu de l’accroissement du nombre de cas de la maladie dans le pays. Au Royaume-Uni, le coronavirus a déjà fait plus de 1200 morts, avec près de 200 nouveaux décès en une journée et plus de 17 000 personnes infectées officiellement recensées. Parmi ces personnes infectées, nous pouvons notamment citer l’héritier du trône, le Prince Charles, ainsi que le Premier ministre Boris Johnson.

Des prévisions inquiétantes sur l’évolution du coronavirus au Royaume-Uni

Il est à rappeler que le ministre Michael Gove avait d’ores et déjà déclaré que la durée du confinement n’était pas fixée, mais dépendait du comportement du public et de l’évolution de la pandémie. « Je ne peux pas faire de prédiction précise, mais je pense que tout le monde doit se préparer à une longue période durant laquelle ces mesures resteront en place. Il est crucial pour le moment que nous respections, durant les semaines à venir, les directives strictes qui ont été établies en matière de distanciation sociale », a déclaré le ministre à la BBC.

Par ailleurs, selon les premières estimations de l’épidémiologiste Neil Ferguson de l’Imperial College London, le confinement devrait durer au moins jusqu’au mois de mai, a rapporté The Guardian. Il a cependant précisé que le gouvernement britannique n’hésiterait pas à prolonger ce délai si les scientifiques et les médecins estiment cela nécessaire. Pour l’instant, le bilan n’est pas très positif dans la mesure où Stephen Powis, le directeur du NHS, a déclaré qu’avoir moins de 20 000 décès causés par le coronavirus serait un résultat assez positif pour sortir de cette crise.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de