— Ultimate Travel Photos / Shutterstock.com

La propagation de l’épidémie de coronavirus a eu des effets très inattendus. En effet, les mesures de confinement mises en place ont permis la diminution de la pollution au dioxyde de carbone et dioxyde d’azote. Encore plus surprenant, les Indiens peuvent apercevoir et admirer de nouveau l’Himalaya, alors qu’ils en étaient privés depuis trente ans.

Alors que certains Indiens habitent au pied de l’Himalaya, ils ne pouvaient plus le voir à cause de la pollution atmosphérique. Néanmoins, avec les effets du confinement imposé, des habitants du nord de l’Inde ont désormais la chance de l’apercevoir de nouveau. Ils en étaient privés depuis maintenant trente ans. Par ailleurs, des villages situés à près de 200 kilomètres ont également une vue dégagée sur l’Himalaya.

« Nous pouvons voir clairement les montagnes enneigées depuis nos toits. Et pas seulement cela, les étoiles sont visibles la nuit. Je n’ai jamais rien vu de tel ces derniers temps », a rapporté Sant Balbir Singh Seechewal, qui œuvre depuis plus de 30 ans à la sensibilisation à la pollution de l’environnement.

https://twitter.com/covsinghtj/status/1246100649957343232?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1246100649957343232&ref_url=https%3A%2F%2Fpositivr.fr%2Fl-himalaya-redevient-visible-grace-au-confinement%2F
« Les montagnes de l’Himalaya peuvent être vues depuis Jalandhar depuis que la pollution a diminué à Punjab. Magnifique vue« 

« Je n’ai jamais vu Dhauladhar s’étendre depuis le toit de ma maison à Jalandhar. Je n’aurais jamais imaginé que c’était possible. Une indication claire de l’impact que la pollution a fait à cause de nous à notre mère la Terre mère« , a également expliqué Harbhajan Singh, ancien joueur de cricket indien, sur Twitter.

https://twitter.com/harbhajan_singh/status/1245992859263594497?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1245992859263594497&ref_url=https%3A%2F%2Fpositivr.fr%2Fl-himalaya-redevient-visible-grace-au-confinement%2F

« Non seulement le trafic normal est hors des routes, mais la plupart des industries sont également fermées. Cela a contribué à ramener le niveau de pollution à des niveaux incroyablement bas« , a également déclaré Sant Balbir Singh Seechewal. Par ailleurs, selon l’India Today Data Intelligence Unit (DIU), l’indice de la qualité de l’air s’est amélioré de 33 % en moyenne en Inde entre le 16 et le 27 mars.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Monartctions Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Monartctions
Invité
Monartctions

Enfin une excellente nouvelle pour la planète …… Est ce que les hommes du monde vont prendre soin de notre terre bleue qui nous donne tant…. Serons nous capable de lui rendre son oxygène !!!?????