cité Natounia
© Rabana-Merquly Archaeological Project; Antiquity Journal Ltd.

La cité de Natounia, autrefois connue sous le nom de forteresse de Rabana-Merquly, aurait été découverte. Elle faisait partie de l’Empire parthe, qui régnait entre 247 avant J.-C. et 224 après J.-C. Les archéologues ont retrouvé une forteresse avec des sculptures représentant les anciens chefs parthes.

La cité de Natounia retrouvée ?

Des archéologues auraient retrouvé la cité perdue de Natounia, selon une étude publiée dans la revue Antiquity. Une forteresse vieille de 2 000 ans a été retrouvée dans les montagnes du Kurdistan irakien. Elle pourrait appartenir à l’Empire parthe, qui se trouvait sur une partie de l’Iran et de la Mésopotamie.

Cette forteresse a été découverte au pied du mont Piramagrun. Les sculptures taillées dans la roche de la forteresse semblent correspondre à la représentation du roi d’Adiabène. Ce dernier dirigeait un royaume qui faisait partie de l’Empire parthe. En se basant sur les motifs du relief, les archéologues ont constaté que la tenue vestimentaire du roi, y compris son chapeau, suggère que la forteresse a été construite durant le règne d’Adiabène près de la frontière orientale du royaume.

roi d'Adiabène
© Rabana-Merquly Archaeological Project

« Les reliefs rocheux jumeaux sont de rares exemples de monuments quasi grandeur nature de souverains de la période parthe, et ils nous permettent de relier la forteresse à ceux qui l’ont construite », explique Michael Brown, auteur de cette étude, à Live Science.

Il s’agit de la première découverte majeure sur l’Empire parthe. Avant, la seule preuve que les archéologues ont pu trouver pour prouver son existence fut quelques pièces de monnaie, rapporte Geo.

pièce Natounia
© The Trustees of the British Museum

D’autres détails plus intéressants

Afin d’approfondir leurs recherches, les archéologues ont lancé des drones afin de parcourir la forteresse qui mesurait environ 4 kilomètres, ainsi que les deux colonies avoisinantes, celles de Rabana et Merquly, d’après lesquelles le site a été nommé. Ce dernier est considéré comme le site le plus grand et le plus impressionnant ayant été construit à l’ère parthe.

cité Natounia
© Rabana-Merquly Archaeological Project

Pendant son règne, l’Empire parthe a contribué au développement de la mondialisation eurasienne avec divers empires tels que Rome, l’Inde et la Chine Han. Les chercheurs ont constaté que les Parthes avaient abandonné la forteresse peu de temps après sa construction. Une majeure partie de l’architecture était encore en phase de reconstruction. D’après Michael Brown, la forteresse n’aurait été occupée que durant le règne des Parthes. Autrement dit, pas plus de 100 ans après sa construction.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments