— Mila Supinskaya Glashchenko / Shutterstock.com

Deux vastes études d’observation ont mis en évidence une corrélation entre l’utilisation de la cigarette électronique et différents troubles cognitifs, incluant problèmes de mémoire et brouillard mental.

Une corrélation significative

Bien que la consommation de tabac chez les adolescents ait considérablement diminué au cours des dernières décennies, l’utilisation de la cigarette électronique connait une véritable explosion depuis quelques années. Tant et si bien que le ministre américain de la Santé l’a qualifiée de « fléau national » en 2018. Alors que la possibilité que les e-cigarettes constituent une porte d’entrée vers le tabagisme traditionnel est encore largement débattue, les scientifiques continuent d’étudier les effets à long terme de la cigarette électronique sur la santé.

En examinant les données de deux grandes enquêtes de population, des chercheurs du centre médical de l’université de Rochester ont mis en évidence une corrélation entre problèmes cognitifs spécifiques signalés par les patients et cigarette électronique, tant chez les adultes que chez les adolescents.

Publiée dans la revue Tobacco Induced Diseases, la première étude a impliqué l’analyse des données de plus de 18 000 lycéens américains. Il s’est avéré que les adolescents qui fumaient du tabac ou utilisaient des e-cigarettes signalaient plus régulièrement des difficultés à se concentrer, à se souvenir ou à prendre des décisions. Cette association était d’autant plus marquée chez les sujets qui commençaient à vapoter tôt : les utilisateurs d’e-cigarettes âgés de 8 à 13 ans étant les plus susceptibles de déclarer des troubles cognitifs.

La seconde étude, publiée dans la revue PLOS One, s’est de son côté penchée sur les données d’une vaste enquête téléphonique portant sur plus de 800 000 adultes, appelée Behavioral Risk Factor Surveillance System et réalisée sur une période de deux ans. Une nouvelle fois, les chercheurs ont mis en évidence une corrélation entre cigarette électronique et problèmes cognitifs. Il s’est avéré que les fumeurs traditionnels et les utilisateurs d’e-cigarettes signalaient en effet ce type de troubles à une fréquence similairement plus élevée que les non-fumeurs, qui se révélait encore plus importante chez les utilisateurs mixtes (tabac et vapotage).

Les chercheurs militent pour une étude longitudinale et des programmes de prévention plus précoces

Bien évidemment, corrélation ne signifie pas lien de cause à effet, et rien ne permet pour l’instant d’affirmer que l’utilisation de la cigarette électronique soit directement à l’origine des troubles cognitifs déclarés par les sujets, qui pourraient être potentiellement sous-jacents. Selon les scientifiques, qui rappellent que l’utilisation de la cigarette électronique est relativement récente, ce qui implique que ses effets à long terme sur la santé soient encore mal connus, la seule façon de comprendre pleinement cette relation reste de mener une étude longitudinale détaillée.

« Nos travaux s’ajoutent aux preuves croissantes que le vapotage, s’il se révèle moins nocif que la cigarette traditionnelle, ne devrait pas être considéré comme une alternative sûre au tabagisme », note Dongmei Li, qui a supervisé les deux études. « L’augmentation récente de l’utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents est particulièrement inquiétante, et met en évidence la nécessité d’intervenir encore plus tôt, avec des programmes de prévention mis en place avant le collège ou le lycée. »

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
PapounetUTdaviet lionel bernard Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
yoyo85
Membre
yoyo85

je ne peut être d’accord avec cette étude commander par l’industrie du tabac plus faux cul que ca tu meure je suis un ancien fumeur 30ans j’ai ce jour 69 ans un jour j’ai décidé d’arrêter de fumer j’ai donc pris la cigarette électronique et au bout d’une année j’avais… Lire la suite »

PapounetUT
Membre
PapounetUT

Ceux qui ont fait l’étude sont ils payés par les lobbies du tabac ?