Une autre étude révèle qu’entre 1,5 et 1,8 million d’individus sont victimes de ce trafic dans le monde :

mains-attacheesLe trafic d’humains touche plus d’un million de personnes via Shutterstock

Répartis dans le monde, entre 1,5 et 1,8 million de personnes sont victimes du trafic d’êtres humains aujourd’hui. Certains sont amenés à devoir travailler, d’autres deviennent des esclaves sexuels (principalement). Cette donnée interpelle : comment peut-il y avoir autant d’esclaves dans ce monde, alors que l’esclavage a été aboli dans de nombreux pays depuis longtemps ?

 

Parmi tous ces individus, 500 à 600 000 sont victimes de trafic sexuel :

shutterstock_322750922Une esclave sexuelle via Shutterstock

Le trafic sexuel représente de nos jours la plus grande part de l’esclavage mondial. Entre 500 et 600 000 personnes sont victimes du trafic sexuel. Les principales zones qui concentrent ce trafic sont l’Europe de l’Est, l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud. Ces trafics sont souvent gérés par de véritables mafias et les esclaves sexuels sont aussi maltraités que les esclaves pendant la traite négrière.

Encore aujourd’hui, l’esclavage est une thématique taboue et difficile à aborder. De l’Antiquité à aujourd’hui, les hommes ont asservi d’autres personnes pour les faire travailler ou les contraindre à effectuer de basses besognes. Si l’esclavage a été aboli dans notre pays, la réalité nous prouve que c’est loin d’être acquis dans d’autres pays, encore en phase de développement. Imaginez à présent un futur où l’espèce humaine serait à son tour réduite en esclavage par la technologie.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de