Pendant la période du Principat, on a recensé entre deux et trois millions d’esclaves en Italie :

Carthage_museum_mosaic_1A Rome, on distinguait plusieurs catégories d’esclaves : ceux qui travaillaient dans les villes étaient les mieux lotis et considérés comme faisant partie de la famille, ceux qui travaillaient à la campagne faisaient des travaux plus difficiles et enfin ceux qui travaillaient dans les mines étaient les moins bien lotis. Il y avait aussi des esclaves publics qui travaillaient pour les services municipaux. Dans toute l’Italie, on a recensé entre deux et trois millions d’esclave.

 

Lors de la troisième guerre servile en -73, Spartacus a levé une armée de 120 000 combattants esclaves :

Tod_des_Spartacus_by_Hermann_VogelIl est arrivé que les esclaves se rebellent. Les guerres serviles (rébellion des esclaves contre leurs maîtres et le gouvernement) ont jalonné la République romaine. La plus connue est sans doute la troisième. L’esclave le plus connu est sûrement Spartacus. Lors de cette rébellion, il a pris la tête du soulèvement et a levé une armée de 120 000 esclaves.

 

La répression sera sanglante puisque 11 000 esclaves seront tués après cette guerre :

4 T
Spartacus mourra en -71 les armes à la main. La répression du gouvernement va s’abattre violemment sur les esclaves : 6 000 d’entre eux vont être crucifiés et 5 000 autres en fuite seront massacrés. Cette rébellion fut donc matée violemment.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de