diarrhee-changement-climatique
— Alliance Images / Shutterstock.com

Les conséquences du changement climatique sont très nombreuses, allant de la fonte des glaces à la montée des eaux et l’amplification des catastrophes naturelles. Ce phénomène affecte même la santé humaine, et ce, de manière assez étonnante : le réchauffement climatique serait également en cause pour la hausse des cas de diarrhée.

Les impacts néfastes du réchauffement climatique sur la santé

Le changement climatique a des conséquences considérables qui se manifestent dans divers aspects du monde naturel et des sociétés humaines. Et il est important de comprendre que les conséquences du changement climatique sont interconnectées et posent de sérieux défis non seulement sur le plan environnemental, social et économique, mais aussi sur le plan sanitaire. Des vagues de chaleur mortelles et de la pollution atmosphérique aux inondations et sécheresses perturbant l’approvisionnement en nourriture et en eau, les impacts du réchauffement climatique sur la santé vont de l’aggravation des problèmes respiratoires et cardiovasculaires à l’augmentation des maladies infectieuses.

Selon une étude réalisée par les chercheurs de l’université de Surrey, au Royaume-Uni, le changement climatique est même lié à une augmentation des cas de maladie diarrhéique. Plus précisément, selon les résultats de l’étude publiée dans la revue PLOS Computational Biology, la hausse des températures liée au changement climatique favorise une propagation plus rapide de Campylobacter. Il s’agit de l’une des quatre bactéries principalement responsables des intoxications alimentaires et des maladies diarrhéiques au monde.

soleil
— Sepp photography / Shutterstock.com

La hausse des températures et l’humidité favorisent la propagation de cette bactérie

Plus précisément, Campylobacter provoque une infection appelée campylobactériose, une maladie intestinale qui peut provoquer de la diarrhée et des douleurs à l’estomac. Les infections à Campylobacter sont généralement bénignes, mais peuvent être mortelles chez les très jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées. Des recherches antérieures ont montré que les principales voies de transmission de cette bactérie sont d’origine alimentaire. Cependant, il n’est pas exclu que le changement climatique influence sa propagation, et c’est ce que les chercheurs ont essayé de déterminer.

Pour ce faire, les chercheurs ont analysé les données d’environ un million de cas de campylobactériose en Angleterre et au pays de Galles sur une période de 20 ans. Ils ont ensuite corrélé ces données à la météo sur la même période. Leur analyse a révélé que les incidences de la maladie restaient constantes lorsque les températures étaient en dessous de 8 °C. Cependant, pour chaque augmentation de température de 5 °C, il a été constaté qu’il y avait une forte augmentation de nombre de cas d’infection.

Les chercheurs ont également observé un lien avec l’humidité et la durée des journées. Il a été constaté que le nombre d’infections était plus élevé lorsque le niveau de vapeur d’eau dans l’air était compris entre 75 % et 80 %. Il y a également eu des pics d’infections lors des journées plus longues (plus de 10 heures de lumière solaire). Pour l’instant, les scientifiques n’ont pas pu expliquer pourquoi ces phénomènes influaient autant sur la propagation de ces bactéries. Quoi qu’il en soit, ils sont sûrs d’une chose : le changement climatique a des impacts négatifs importants sur notre santé intestinale et sur notre santé globale. Pour aller plus loin, découvrez 10 conséquences inattendues du changement climatique sur la Terre.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
ozarmes
ozarmes
30 jours

Est-ce que l’on constate la même chose lorsque quelqu’un habitant le Nord de l’Europe va s’installer dans le Sud ? La réponse est certainement non …… Alors à oublier !