canicule chaleur
— Pheelings media / Shutterstock.com

Cette année encore, les températures pendant les canicules en Europe ont atteint des niveaux record. Comme on peut s’y attendre, ces vagues de chaleur extrême ont fait des victimes. La question est de savoir pourquoi les vagues de chaleur sont si mortelles.

Qu’est-ce que l’hyperthermie ?

En juillet dernier, plusieurs records de températures ont été battus pendant les vagues de chaleur. Si les températures ont dépassé les 40 °C dans de nombreux pays européens, le Portugal a sans doute connu la canicule la plus extrême avec des températures qui ont atteint les 47 °C. Dans le pays, il a été estimé qu’au moins 230 personnes ont perdu la vie à cause de ces vagues de chaleur extrême. En effet, les vagues de chaleur ne sont pas juste très inconfortables, elles peuvent être mortelles.

Si la déshydratation est la préoccupation sanitaire la plus courante durant les canicules, ce dont il faut réellement se préoccuper, ce sont les hyperthermies, et tout particulièrement les coups de chaleur. Notons que le coup de chaleur est la forme la plus grave d’hyperthermie. Si les gens connaissent sans doute mieux l’hypothermie – c’est-à-dire ce qui se passe lorsque la température du corps chute à des niveaux dangereusement bas – l’inverse peut également se produire. Et c’est beaucoup plus courant qu’on ne le pense.

L’hyperthermie est ainsi définie comme étant ce qui arrive lorsque la température du corps augmente à des niveaux dangereusement élevés. Il faut cependant savoir qu’il existe plusieurs formes d’hyperthermie, comme l’insolation, le coup de chaleur d’effort et l’hyperthermie maligne – une condition provoquée par l’intolérance à certains médicaments ou drogues. Lorsque l’hyperthermie est provoquée par une chaleur ambiante trop importante, c’est là qu’on parle de coup de chaleur.

canicule chaleur
— Tom Wang / Shutterstock.com

Un problème qu’il faut soigner le plus rapidement possible

Durant les vagues de chaleur, une personne souffre de coup de chaleur à partir du moment où sa température corporelle dépasse les 40 °C. C’est notamment dû au fait que le corps ne parvient plus à réguler sa température grâce à la transpiration. Mais ce n’est pas le seul symptôme de cette condition. Les autres symptômes incluent l’altération de l’état mental et du comportement, des nausées, des vomissements, l’accélération de la respiration et du rythme cardiaque, et des maux de tête.

Il est très important de traiter très rapidement les coups de chaleur, car cela peut être mortel. En effet, le stress thermique peut provoquer en très peu de temps la libération de toxines par les intestins, la mort des cellules et une réponse inflammatoire dévastatrice qui peuvent affecter le cerveau, le cœur, les reins et les muscles. Pour éviter le pire, il faut ainsi appeler les secours très rapidement, et essayer de rafraîchir le patient par tous les moyens jusqu’à l’arrivée des secours. Notons que les personnes âgées et les personnes atteintes de troubles psychologiques sont celles qui sont les plus à risque d’avoir un coup de chaleur.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments