— Ali A Suliman / Shutterstock.com

Les chameaux, ces animaux qui vivent en milieu hostile, ont mis en place des stratégies pour pouvoir se nourrir, malgré cet environnement. Une évolution de leur espèce les a dotés de lèvres particulièrement dures pour les plantes épineuses.

Une morphologie particulière

Les trois espèces de chameaux que sont Camelus dromedariusCamelus bactrianus et Camelus ferus auraient développé plusieurs adaptations pour rendre la vie dans le désert possible pour eux.

Qu’ils aient une ou deux bosses, ils ont également des lèvres spécialisées pour les aliments du désert. Leur lèvre supérieure est fendue, et chaque moitié se déplace séparément pour permettre à cet animal de paître comme bon lui semble, et manger les herbes courtes (un luxe dans le désert où tout pousse lentement !). Coriaces et dures, leurs lèvres sont également flexibles, ce qui permet aux chameaux de détacher et manger des plantes épineuses. Des papilles tapissent leur bouche, à la fois pour la protéger, pour mâcher et avaler.

Les dromadaires, qui n’ont qu’une bosse, se nourrissent souvent de plantes épineuses et d’herbes sèches, bien qu’ils ne fassent pas les difficiles, étant donné le peu de plantes disponibles dans le désert. Ils peuvent donc parfois manger des brindilles, des tiges ou les feuilles de divers arbustes du désert.

— Natalia Paklina / Shutterstock.com

Que se passe-t-il quand ils mangent ?

Il faut savoir que les chameaux ont trois à quatre compartiments dans leur estomac. La nourriture est partiellement décomposée dans les deux premiers, puis est régurgitée. Une fois que le repas est ravalé et qu’il pénètre dans les autres parties de l’estomac, ce sont les bactéries et enzymes qui s’y attaquent et le dégradent, ce qui favorise la digestion.

Et ne vous inquiétez pas ! Si la nourriture manque à l’appel, les chameaux sont capables de survivre plus d’une semaine sans eau, et pendant des mois sans nourriture !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments